International

1133 nouveaux décès en Inde

Le point sur la pandémie dans le monde :

L’Inde a enregistré 1133 nouveaux décès dus à la Covid-19, au cours des 24 dernières heures.

Le ministère indien de la Santé a déclaré, ce mardi, que le nombre de décès enregistrés est passé à 72 775, avec 1133 nouveaux décès. Le pays a enregistré un total de 4 280 422 cas jusqu’à maintenant, dont 75 809 ces 24 dernières heures.Parmi les personnes contaminées, 3 323 950 personnes se sont rétablies.Selon le site Worldometers, l’Inde est le troisième pays au monde, en terme de nombre de cas.

En outre, le Brésil a enregistré 310 nouveaux décès dus à la Covid-19 ces dernières 24 heures.

Le ministère brésilien de la Santé a indiqué que le nombre de décès dus à la Covid-19 est passé à 126 960. En outre, le nombre de personnes infectées au nouveau coronavirus a augmenté de 10 273, portant le bilan à 4 147 794.Par ailleurs, 3 355 564 personnes ont été guéries.

Ayant une population de plus de 211 millions, le Brésil est considéré comme l’épicentre de la pandémie en Amérique latine. Il est aussi le deuxième pays après les États-Unis, en matière du nombre de décès.

Le Président Jair Bolsonaro, ayant négligé le virus au départ, avait été testé positif.

Au Mexique, le nombre total de décès dus à la Covid-19 a atteint 67 781 dont 233 au cours des 24 dernières heures.

Le nombre de cas est passé à 637 509 avec 3 486 nouveaux cas alors que 442 268 personnes se sont rétablies de la maladie.Après avoir émergé dans la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier, la Covid-19 s’est propagée dans le monde entier.

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

·La Chine se félicite

“Nous sommes désormais aux avant-postes mondiaux en matière de reprise économique et de lutte contre le coronavirus”, s’est félicité mardi le président chinois Xi Jinping.

Alors que Washington reproche à Pékin d’avoir caché au départ la sévérité du nouveau coronavirus, la propagande officielle met au crédit du Parti communiste chinois (PCC) et de sa gestion la quasi-éradication du virus sur le sol national.

·Plus de 893.000 morts

La pandémie a fait plus de 893.000 morts dans le monde et plus de 27.387.170 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles aujourd’hui mardi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché en nombre de décès, avec 189.221 morts. Suivent le Brésil (126.960 morts), l’Inde (72.775), le Mexique (67.781) et le Royaume-Uni (41.554).

·Isolement de sept jours en France

Le Conseil scientifique mis en place par le gouvernement français a rendu un avis “favorable” pour raccourcir à sept jours la durée d’isolement des personnes testées positives et des cas contacts, contre quatorze actuellement.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a également annoncé mardi que des tests de dépistage rapides, dits “tests antigéniques”, seront déployés à partir de cette semaine en Ile-de-France. Réalisé à partir de prélèvements dans les narines, le test antigénique repère des protéines du virus en quelques minutes.

·Afrique du Sud: l’économie en chute libre

L’économie sud-africaine, la plus industrialisée d’Afrique, s’est effondrée de 51 % entre avril et juin, a annoncé mardi l’agence de statistiques du pays.

Ce recul sans précédent du PIB était anticipé en raison du strict confinement imposé dans le pays à partir du 27 mars, en limitant les déplacements de la population au détriment de la plupart des activités économiques.

·Reprise affectée en France

Après le rebond de l’activité permis par le déconfinement, la reprise de l’économie française sera “moins rapide” en fin d’année et le chômage devrait grimper autour de 9,5 %, selon l’Insee, certains secteurs restant affectés par les contraintes liées à l’épidémie.

L’Institut national de la statistique a confirmé sa prévision d’une contraction du PIB d’environ 9 % sur l’ensemble de l’année 2020, prévoyant qu'”à la fin de l’année, l’activité économique resterait toujours en deçà de son niveau d’avant-crise”, d’environ -4 %.

·Réouverture du Taj Mahal

Alors que l’Inde affronte une flambée de contaminations, le Taj Mahal, principale attraction touristique du pays, va rouvrir le 21 septembre, après plus de six mois de fermeture. Le nombre de visiteurs sera limité à 5.000 par jour, contre une moyenne habituellement de quelque 20.000 personnes.

R I

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer