Flash-infola uneNational

Le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi portant révision de la Constitution

Le  Conseil des ministres a tenu une réunion présidée par M. Abdelmadjid  Tebboune, président de la République chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale,  consacrée à l’étude du projet de la révision constitutionnelle initié par le président de la République et à le ratifier avant de la présenter  au parlement conformément à l’article 208 de la Constitution pour vote, puis Présenté au référendum populaire.

Après discussion et approbation du projet de la révision de la  constitution, le Président de la République est intervenu, avec les clarifications et directives suivantes:

Premièrement: les promesses électorales sont des engagements sincères que j’ai commencé à mettre en œuvre sur le terrain selon une vision stratégique claire, et un calendrier précis qui nous appelle tous à être réalistes et à nous abstenir de nous engager dans des parties et formalités, au détriment des questions essentielles liées aux fondations permanentes de l’État.

Deuxièmement: le projet est conforme aux exigences de la construction de l’État moderne et répond aux exigences du mouvement populaire béni et authentique. C’est pourquoi j’ai tenu à ce que la constitution dans sa nouvelle forme soit consensuelle dans sa phase de préparation en permettant aux différentes factions populaires et décideurs d’en discuter pendant plus de quatre mois malgré les restrictions imposées par la crise sanitaire.

Troisièmement: ce qui est publié sur les audiences des tribunaux des formes de corruption considérées comme l’une des causes de la chute des États, révèle le degré de dégradation morale, la profondeur des dommages causés aux institutions de la nation et à sa richesse, et en même temps explique la gravité de la crise de confiance entre le dirigeant et les gouvernés.

« Par conséquent, la fin de cette crise est une condition préalable à la construction d’une nouvelle Algérie dans laquelle personne ne sera protégé par son immunité et son influence, et cela ne se produira qu’avec la sincérité dans la parole, la sincérité dans le travail et un souci constant de créativité et d’abnégation pour que chaque citoyen, en particulier les jeunes, sentent que quelque chose a vraiment changé. Et que l’État est vraiment au service du citoyen, alors il reprend confiance en lui-même et en ses institutions, et devient un parti actif dans la démocratie participative » a pricié Tebboune.

Quatrièmement: l’application du projet de la révision constitutionnelle – s’il est approuvé par le peuple – nécessite l’adoption d’un certain nombre de lois à la nouvelle étape dans la perspective d’une réforme globale de l’État et de ses institutions et de restaurer son prestige.

Cinquièmement: le projet de la révision constitutionnel offre toutes les garanties pour l’intégrité des élections, que ce soit par la constitution de l’autorité indépendante de surveillance des élections, ou par une réglementation stricte du financement politique, pour préserver la liberté de la volonté populaire, ou en accordant à tous des chances égales de voter et de se présenter, afin que le vote de l’électeur soit respecté et que la scène politique soit renforcée par une nouvelle génération d’électeurs. Par conséquent, le devoir était de précéder l’amendement constitutionnel, car il n’est pas raisonnable de renouveler les organes élus avec des lois qui sont rejetées par la population.

Enfin, le Président de la République a exprimé ses remerciements aux membres de la commission  d’experts pour les efforts qu’ils ont déployés pour accomplir au mieux la mission qui leur a été confiée. Il a exprimé sa confiance dans la prise de conscience du peuple de tous ses pouvoirs, en particulier de la société civile, et de sa réponse pour jeter les premières pierres angulaires de la construction de la nouvelle république.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer