la uneRégional

Zones d’ombre: garantir l’eau et l’électricité, une priorité et l’Etat

Le conseiller, chargé de mission auprès de la Présidence de la République pour le suivi des zones d’ombre, Ibrahim Mourad, a déclaré que le dossier est personnellement suivi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Ibrahim Mourad, lors de sa visite à la wilaya de Tebessa, a souligné la nécessité d’une réponse rapide aux demandes des habitants des  zones d’ombre.

Le ministre a appelé à la mise en œuvre de solutions immédiates et urgentes pour répondre à leurs préoccupations, en particulier le «raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz, l’approvisionnement en eau potable, et de la fourniture de services de santé afin d’améliorer leurs conditions de vie et de les stabiliser dans leurs zones ».

Il a suggéré de fournir des réservoirs pour améliorer le service d’approvisionnement en eau potable, en attendant le forage de puits, et de relier les habitations non couverts par le réseau électrique rural à l’énergie solaire, en attendant l’enregistrement de nouvelles opérations pour les relier aux deux réseaux électriques dès que les montages financiers requis seront disponibles.

Ibrahim Mourad ,s’est engagé à porter les préoccupations et les revendications des habitants des zones d’ombre à la Présidence de la République, soulignant la détermination des pouvoirs publics à trouver des solutions radicales aux problèmes de développement auxquels sont confrontés les habitants des zones d’ombre, et à s’efforcer d’améliorer leurs conditions de vie.

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a recensé environ «15» zones d’ombre dans les différentes régions des wilayas, dont «452» dans la wilaya frontalière de Tébessa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer