la uneNational

Prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighe : installation des membres du jury

L’enseignant spécialisé en littérature amazighe et chercheur en anthropologie sociale Youcef Necib,a présidé ce samedi  la cérémonie d’ installation des membres du jury de la première édition du prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighe, composé de chercheurs et universitaires.

En présence du secrétaire général du haut commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, aux cotés de représentants du gouvernement et d’institutions publiques,  M. Assad a souligné l’importance du prix qui, dit-il, “encourage la recherche et la création et contribue à l’enrichissement et la promotion de la langue et la culture amazighes”.

Le prix vient “mettre en valeur la création et la recherche amazighe dans ses multiples variantes linguistiques” parlées en Algérie, a-t-il indiqué, précisant que le choix des membres du jury “obéit aux critères de l’intégrité morale, la compétence et la représentation pertinente de toutes les variantes de Tamazight et la cohérence du jury”.

Pour sa part, le président du jury, Youcef Necib, a soutenu, dans une intervention par visioconférence, que le prix contribuera à l'”émergence d’une élite littéraire et une communauté scientifique” pouvant s’exprimer en Tamazight.

Notons que le jury est composé de dix autres membres dont des enseignants en linguistique et littérature amazighes, en plus de représentants des ministères de la Culture et des Arts, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Nadia Berdous, enseignante de linguistique amazighe à l’université de Bouira, Brahim Hamek, enseignant et chef de département de la langue amazighe à l’université de Bejaia, Nouh Abdellah, enseignant à l’université de Tizi-Ouzou, et Abdellah Sediki, enseignant à l’université de Tamanrasset, font partie de ce jury.

Créé par décret présidentiel, le prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighes “est un jalon dans l’édification culturelle nationale valorisant les réalisations intellectuelles et littéraires dans toutes ses diversités et variantes.” Il a ajouté que le prix concernera quatre axes que sont la linguistique, la littérature exprimée en tamazight et traduite, les recherches dans le domaine du patrimoine culturel amazigh immatériel ainsi que les recherches scientifiques, technologiques et numériques.

Organisé et financé par le HCA, le prix sera décerné le 12 janvier de chaque année à l’occasion de la célébration du jour de l’an amazigh “Yennayer”.

Les trois premiers lauréats se verront attribuer une attestation d’appréciation ainsi qu’une récompense financière d’un (1) million de dinars, 500.000 DA et 250.000DA, respectivement. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures pour la première édition du Prix de la littérature et la langue amazighe, a été fixé pour le 26 décembre prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer