Flash-infola uneNational

Examen du BEM : Plus de 660.000 élèves passent l’examen ce lundi

Plus de 660.000 candidats passeront lundi, l’examen du Brevet de l’enseignement moyen (BEM), à travers le territoire national, pour pouvoir accéder au cycle secondaire, alors que le nombre des candidats au baccalauréat et de 637538, selon  les chiffres avancés par le ministère de l’Education nationale.

Le ministère a révélé l’ouverture de 2261établissements pour  l’accueil de 637.538 candidats aux examens du Baccalauréat, pour lesquels 43.000 enseignants ont été mobilisés”, selon la même source.

Concernant les épreuves du BEM, le ministère a indiqué que ” 2556 établissements scolaires  ont été aménagés pour recevoir  669379 candidats  au BEM encadrés par 43.000 enseignants”.

En outre, pour le bon déroulement des épreuves, le ministère de l’éducation nationale en coordination avec les opérateurs de téléphonie mobile, des SMS pour sensibiliser les parents, les candidats et les encadreurs au respect impératif du protocole sanitaire, a indiqué un communiqué du ministère.

Premiers du genre, ces SMS visent “la sensibilisation des candidats aux épreuves officielles et leurs parents à l’impératif de respecter le protocole sanitaire notamment le port de la bavette et la distanciation sociale”.

Les mêmes messages ont comporté un rappel aux sanctions prévues par la loi en cas d’atteinte à l’intégrité des épreuves.

Rappelons qu’un  protocole spécial, a été  approuvé par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la Covid-19, portant mesures de prévention à mettre en place au sein des centres de déroulement des examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat session 2020.

Le protocole, prévoit la désignation d’un chef adjoint, dans chaque centre de déroulement, pour s’occuper de l’aspect préventif et sanitaire durant la période des examens du BEM et du BAC.

Le protocole prévoit  également la stérilisation et la désinfection de toutes les structures relevant du centre de déroulement des examens, avant son ouverture et la fermeture des locaux et structures non exploités, tout en s’assurant de la disponibilité des fournitures médicales nécessaires et de la désinfection des bâches à eau.

Pour ce qui est des mesures préventives à l’intérieur des classes, le document fait état d’une disposition des tables et chaises de manière à assurer le respect de la distanciation physique à l’intérieur de la salle, de plus d’un mètre entre les candidats, tout en s’assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en nombre et quantités suffisants.

Le document exige de mettre à disposition, les solutions hydro-alcooliques (SHAL) en quantité suffisante à l’entrée du centre et en salle de travail, à la portée aussi bien des candidats que des encadreurs, avec la nécessité de mettre à disposition, l’eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé.

Autres mesures prévues, la mise en place de pancartes et bandes colorées, la pose d’une peinture et d’un marquage de couleur au sol et de barrières physiques à même d’assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l’affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant consignes de sécurité, mesures préventives et sanitaires ainsi que mesures et gestes devant être observés.

Le protocole de santé a aussi fait obligation à tout un chacun de porter les masques de protection, d’aseptiser les enveloppes des sujets avant leur ouverture et de demander aux enseignants de se laver les mains avant de distribuer et de récupérer les feuilles d’examen après la fin de chaque épreuve.

Par ailleurs, les dispositions du protocole obligent les responsables des centres de placer des lingettes antiseptiques pour les chaussures à l’entrée principale du centre, d’assurer l’hygiène et la désinfection permanente des sanitaires et d’ouvrir les fenêtres des salles pour assurer une aération naturelle.

Dans le cas où une température supérieure à 37 ou un symptôme (toux, rhume, éternuements …) sont enregistrés à l’intérieur du centre, les procédures font obligation au responsable chargé de l’aspect préventif et sanitaire de rassurer le candidat, de ne pas empêcher le bon déroulement de l’accueil, d’effectuer un examen immédiat et diagnostiquer les cas éventuels en isolant le candidat dans une salle prévue à cet effet afin de lui permettre de passer l’examen.

Pour rappel, l’épreuve du BEM aura lieu du 7 au 9 septembre tandis que le BAC est prévu du 13 au 17 septembre 2020.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer