AutreDossier

Les bonnes raisons de visiter les stations thermales les plus réputées en Algérie

Suite…..et …..fin

Le plus vaste pays d’Afrique regorge de richesses naturelles qui le rendent si particulier. L’Algérie compte plus de 200 sources thermales dont 80 sont homologuées par l’Etat.

Situées en majorité dans l’Est du pays, ces sources reçoivent chaque année des milliers de touristes et cette semaine Nessahra vous propose le Top 08 des meilleures stations thermales du pays.

· Station Thermale Hammam Rabbi (saida)

 La station thermale Hammam Rabi de Saida se distingue par ses eaux chaudes riches en sulfate aux vertus thérapeutiques. Elle attire, tout le long de l’année, des curistes venant de différentes régions du pays et même de l’étranger.

Cette station, inaugurée en 1974, est située à 11 km au nord de la ville de Saida, à proximité de la RN 6, reliant les wilayas de Saida et Mascara. Elle dispose de structures et commodités nécessaires assurant les conditions propices au repos, aussi bien psychique que physique, des curistes et d’autre part,  les malades souffrant de problèmes dermiques ou articulaires y trouveront aussi leur bien-être, ont souligné des responsables de la station.

Une aile médicalisée, disposant de beaucoup de moyens techniques, a été créée au niveau de la station dans le cadre du traitement naturel de différentes pathologies.

Une spécialiste des traitements et massage en eaux naturelles, Bouzar Oum Djillali, a souligné que ce service sanitaire est un acquis important pour la station qui permet le drainage au quotidien  de dizaine de malades venus soulager leurs douleurs et leurs maux. 

Le service est doté d’équipements médicaux modernes utilisés dans la rééducation fonctionnelle.

Le patient doit d’abord subir des tests et des analyses afin de diagnostiquer sa maladie et pouvoir établir un programme de traitement naturel et des moyens adéquats à utiliser, toujours sous la direction d’un staff médical spécialisé.

Les praticiens utilisent des appareils d’aspersion horizontale des eaux, des équipements de traitement par électricité ainsi que des appareils de traitement par rayons sur les zones sensibles à la douleur .

Les médecins utilisent également ces moyens d’aspersion de  l’eau pour les patients souffrant de jambes lourdes et d’enflure. 

· Une affluence de plus en plus grande

Les médecins de la station assurent que l’état de santé de plusieurs malades, souffrant de maladies articulaires et de rhumatisme, s’est nettement amélioré après un traitement naturel suivi à raison de deux séances par semaine minimum.

Ce service enregistre une affluence quotidienne de 20 à 25 malades. Ce nombre augmente durant la période d’automne pour atteindre une soixantaine de personnes  qui veulent, en parallèle, profiter de la clémence du climat, en cette saison. 

La station thermale, située dans la commune d’Ouled Khaled, reste une destination touristique privilégiée des citoyens désirant se reposer et se ressourcer.

Le site dispose de différentes installations, à noter des bungalows, un restaurant assurant 200 repas/jour, un café, une aire de jeux pour enfants, des grands espaces verts et un parking. 

Outre les espaces réservés aux soins médicaux, la station thermale dispose d’un hammam de 58 bassins d’eau individuels, pour hommes et femmes. Des bains collectifs, d’une capacité de 20 personnes chacun, sont disponibles également pour les clients, non concernés par des soins thérapeutiques.

La température de l’eau peut atteindre les 49 degrés avec un débit de 6 litres/seconde.  Par ailleurs, le Directeur de la station, Miloud Boukabouya, estime que la wilaya de Saïda dispose d’un véritable atout qu’il faudrait préserver et développer en investissant.

Selon le même responsable, la station a bénéficié d’une enveloppe financière destinée à l’extension du hammam et la réalisation d’un hôtel de 37 chambres dans le but d’augmenter les capacités d’accueil du centre. Sa réalisation sera bientôt entamée après l’achèvement de l’étude, prise en charge par un bureau espagnol et le choix d’une entreprise chargée des travaux de réalisation.

L’année écoulée, la station a accueilli quelque 26.160 curistes et 7.929 personnes venues pour un traitement naturel. Pour cette année, les responsables de la station tablent sur 43.800 curistes et 14.600 personnes en quête de traitement.

· Complexe Thermal Hammam Salihine Biskra

Si Biskra est connue pour la beauté prestigieuse de ses sites, elle est aussi réputée pour ses thermes.

La région recèle un trésor inestimable, plusieurs hammams et sources. Parmi ces joyaux que la nature lui a si généreu- sement offert, Hammam Salhine. Construit par les romains de Vecera, le Hammam a été aménagé sur le site de l’ancienne source à quelques km de la ville. Il attire tout au long de l’année des milliers de curistes.

S tation réputée parmi les premières cités thermales du pays, Hammam Salhine se niche au cœur des zibans, à la lisière des palmeraies séculaires et au centre d’une région riche de découvertes.

Biskra rassemble les atouts d’une destina- tion de tourisme idéale pour un court séjour en cure thermale : environnement privilégié offrant de nombreux héberge- ments. Bien que méritant d’être rénovées, les installations du complexe se consacrent néanmoins à la remise en forme et offrent les propriétés exceptionnelles des eaux thermales.

Hammam Salhine implanté sur l’axe routier de Batna, jouit d’un climat sec avec un hiver doux et chaud. Le soleil brille tout au long de l’année. La douceur du cli- mat et la sécheresse de l’air permettent d’as- socier les effets d’une cure climatique à ceux du traitement thermal. Les eaux ther- males jaillissent à une température de 43° juste à l’entrée du Hammam.

Une référence du bien-être Le Complexe allie l’efficacité des cures thé- rapeutiques au plaisir des soins de remise en forme et d’amaigrissement et des soins à la carte toujours sous surveillance médi- cale.

Avec ses installations, ses équipe- ments et son espace, il demeure un centre idéal pour la mise au vert sportive. Sans concession au sérieux médical du therma- lisme, cet établissement est un véritable

Une cure évasion La cure évasion devient une réalité avec certains attraits touristiques à savoir le jar- din landau, on peut faite même du shop- ping dans les souks, il y a aussi la palmeraie de Tolga et sa fameuse datte “Deglet Nour” El-Kantara ou la fabuleuse brèche (la porte du Sahara), le village rouge, son musée et son antique pont romain. Il y a aussi la localité de M’chouneche et son artisanat dont les tapis faits de poils de caprins.

Il y a le Mausolée de Sidi-Okba à la frontière de Batna, les balcons rhouffi. Depuis l’anti- quité, les thermes de Hammam Salhine offrent une qualité de soins en rapport avec la connaissance scientifique et les exigences de santé publique.

Dans ces lieux conçus pour le bien-être du corps et de l’esprit bai- gnés d’une lumière naturelle unique au monde, un séjour en ces lieux devient pro- pice à l’évasion autant qu’à la santé.

Hammam Salhine attire tout au long de l’année des milliers de curistes, dont beau- coup d’habitués parmi les adeptes des cures et des soins, notamment les personnes âgées, pour lesquelles tout est entrepris pour la meilleure prise en charge possible

Le site connaît toutefois une affluence record à l’automne et au printemps, saisons intermédiaires où le climat est plus tem- péré. En famille, le plus souvent, les curis- tes viennent trouver ici repos, soins et séré- nité accentués par l’accueil chaleureux des habitants. Grâce à son environnement naturel et pré- servé, il reste le lieu de prédilection des amoureux “d’authenticité”

Fin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer