Economiela une

Le ministre des Finances: “il n’y aura pas de planche à billets à l’avenir”

Le ministre des Finances Aymen Benabdarrahmane, a souligné ce mercredi que le  gouvernement ne va pas  recourir pas à au financement non conventionnel, ni dans les circonstances actuelles ni même à l’avenir, car la situation financière qu’il traverse n’est pas préoccupante.

Le premier responsable du secteur financier, Aymen Benabdarrahmane, a déclaré, en marge de l’ouverture de la session parlementaire à l’Assemblée nationale, dans une brève déclaration, a écarté l’option pour le Gouvernement de recourir  à la planche à billets.

Aussi, cette décision s’appuie sur les déclarations du président de la République Abdelmadjid Tebboune, lors de la rencontre sur la relance économique et qui avait affirmé que «  La situation financière du pays est difficile, mais pas fatale ».

Il a ajouté que de 2020 à fin 2021, cette dépendance aux revenus pétroliers doit arriver au  moins à 80%,  alors qu’à l’heur actuel  elle est à  98%, tout en travaillant à porter de  la valeur des exportations hors hydrocarbures à 5 milliards de dollars au lieu de 2 milliards de dollars actuellement.

Le président Tebboune a déclaré lors de la dernière tripartite, que les réserves de change sont en baisse constante, elles se sont effondrées, pour atteindre un plafond de 57 milliards de dollars, alors qu’elles atteignaient 300 milliards de dollars il y a quelques années.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer