Info mondeInfo-chrono

Amazon renonce à recruter des analystes

Amazon cherchait à recruter des « analystes en renseignements » pour surveiller les « menaces d’organisations syndicales » au sein du groupe, avant de retirer les offres d’emploi de son site face à l’indignation suscitée. « La fiche ne décrivait pas correctement le poste.

Elle a été faite par erreur et a depuis été corrigée », a réagi Leah Seay, porte-parole du géant du commerce en ligne, sans préciser la nature de l’erreur.

Les deux analystes devaient être capables d’informer des avocats du groupe « sur des sujets sensibles et hautement confidentiels, y compris les menaces d’organisations syndicales au sein de l’entreprise », d’après des captures d’écran des offres disparues.

Basés à Phoenix, en Arizona, ils auraient aussi dû « suivre de près les financements et activités liées à des campagnes en interne et en externe contre Amazon ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer