la uneNational

Le Bureau des Contentieux de l’ONU rejette la plainte contre les autorités algériennes

Le Secrétaire au Bureau des Contentieux de l’ONU à Genève, Issam Al Muhammadi, a révélé qu’il avait rejeté une plainte déposée par des militants politiques algériens contre les autorités algériennes.

Selon l’agence de presse algérienne, Issam Al Muhammadi,  a confirmé que la plainte avait été rejetée 24 heures après son dépôt et son contenu étudié par les représentants des droits de l’homme du bureau.

Al-Mohammadi a expliqué à la radio internationale “Monte Carlo”, avant-hier, que la plainte avait été rejetée pour plusieurs raisons, notamment que “le contenu de la plainte ne correspond pas aux rapports de l’Organisation des droits de l’homme en Algérie”.

De plus, “certains des signataires de la pétition ont un casier judiciaire, et tous les signataires n’ont pas résidé en Algérie depuis 10 ans”.

De plus, “les pétitionnaires sont de nationalité double et certains d’entre eux n’ont pas la nationalité algérienne”.

Al-Muhammadi a déclaré que “les Nations Unies et les organisations de défense des droits de l’homme étudient les dossiers et les plaintes après une évaluation minutieuse et approfondie des juristes de plusieurs pays qui sont délégués à l’organisation.”

Il a souligné que “l’organisation dépend des rapports de ses branches dans les pays et non des partis ou mouvements d’opposition, car leur désaccord avec leur régime est une affaire interne”.

“Le rejet de la plainte reflète la classification de l’Algérie parmi les pays arabes qui consacrent la liberté d’expression et la protection des droits de l’homme”, a déclaré Al Mohammadi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer