Economiela une

Diafat : “Pas d’effacement des dettes de l’ANSEJ”

Le  ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, a révélé le lancement d’une plateforme numérique de communication entre les jeunes.

Cela s’est produit lors d’une réunion consultative avec les jeunes, les associations et les investisseurs du secteur des petites entreprises à El Oued.

Il a ajouté qu’une plate-forme numérique sera lancée, dont le rôle principal est de relier et d’améliorer la communication entre l’investisseur et le ministère tuteur, loin de la médiation et de la bureaucratie.

Diafet,a ajouté que l’enquête sur les dettes des bénéficiaires des projets Ansej et des fonds de soutien n’est pas mentionnée.

Il a indiqué que les dettes des bénéficiaires seront rééchelonnées par tranches en fonction du statut de l’institution, en parcourant chaque dossier séparément.

Le ministre a ajouté que l’enquête sur la dette appartient et comprend les personnes décédées, ou celles qui ont des handicaps mentaux ou physiques qui les empêchent de payer.

Le ministre délégué aux micro-entreprises a évoqué une révision de la loi sur les marchés publics, afin de permettre aux petites entreprises de fonctionner et de pousser à l’intégration sur le marché du travail.

De son côté, le ministre a appelé les investisseurs privés à créer des associations et des institutions pour assurer les préoccupations des domaines d’activités et rouler leurs problèmes par une communication directe avec les ministères compétents pour lever tous les écueils de l’investissement et stimuler l’économie nationale pour créer de la richesse et des emplois pour éliminer le chômage, et pour produire un produit algérien qui réponde aux besoins du citoyen et qui soit en concurrence sur les marchés national, africain et mondial.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer