la uneNational

Presse: Bientôt un décret exécutif pour la presse électroniques

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Amar Belhimer, a révélé que le décret exécutif pour la réglementation de la presse électronique est actuellement en cours d’enrichissement, comme  il a été distribué aux  secteurs concernés pour exprimer un avis sur sa forme et son contenu avant d’être présenté au Conseil du gouvernement pour approbation.

Dans une interview accordé au  journal électronique “Khabar Press”, Belhimer a expliqué que ce texte juridique est “un décret exécutif qui comprend des modalités pour la pratique de l’activité médiatique via Internet et la publication de la réponse et de la correction via le site Web”, indiquant que sa distribution a commencé à travers tous les secteurs concernés,  pour exprimer des opinions et des observations sur sa forme et son contenu. “

Il a ajouté qu’après l’enrichissement final, ce décret exécutif sera présenté au Conseil de gouvernement pour approbation.

Répondant à  une question relative à “l’ébergement” des sites Internet en Algérie, le ministre de la Communication a précisé que le terme susmentionné signifie “la dégradation” des sites de diffusion et d’édition, similaires aux chaînes de télévision privées, ajoutant que les sites “sont censés fonctionner depuis l’Algérie, conformément aux lois qui détermine l’activité des institutions médiatiques en Algérie actives sur Internet.

Il a également souligné que «hébergement» vise à «contrôler l’activité de ces sites conformément à la loi algérienne», ce qui permettra aux éditeurs et propriétaires de sites Web – comme il l’a dit – «d’éviter de courir après l’argent ou de le transférer dans des formules et méthodes illégales».

Concernant les mécanismes dont bénéficieront les journaux électroniques de la publicité publique, M. Belhimer a déclaré qu’après la publication du texte juridique de la presse électronique, les critères de la publicité électronique seront déterminés, même s’ils sont en termes de référence et de principes généraux peu différents des normes établies pour la presse écrite”. C’est la partie qui sera décidé  par la loi sur la publicité, qui est «l’un des ateliers les plus en vue du secteur de la communication».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer