Economie

Pétrole : Le Brent à son plus haut niveau depuis 5 mois

Le Brent a atteint son plus haut niveau en cinq mois, soutenu par une réduction de 30% des approvisionnements en brut d’Abou Dhabi et des données chinoises encourageantes, alors même que la demande mondiale rencontre des difficultés pour revenir aux niveaux d’avant Covid-19 dans un marché où les approvisionnements sont disponibles, selon l’agence spécialisée. Reuters.

Les contrats à terme sur le Brent pour livraison en novembre ont atteint 46,38 dollars le baril plus tôt, le niveau le plus élevé depuis mars, et étaient à 46,27 dollars le baril à 06 h 56 GMT, en hausse de 46 cents, soit 1%. Le brut américain West Texas Intermediate a atteint 43,25 $ le baril, en hausse de 28 cents, ou 0,7 pour cent.

Le Brent devrait terminer le mois d’août avec une augmentation de prix pour le cinquième mois consécutif, tandis que le brut West Texas Intermediate se dirige vers un quatrième mois, après avoir atteint un sommet de cinq mois de 43,78 $ le 26 août lorsque l’ouragan Laura a frappé le sol américain.

La compagnie pétrolière nationale d’Abou Dhabi (ADNOC) a déclaré lundi à ses clients qu’elle réduirait les approvisionnements d’octobre de 30%, contre 5% en septembre, conformément aux directives du gouvernement des Émirats arabes unis pour respecter ses engagements envers le dernier accord OPEP +.

Les sociétés énergétiques poursuivent leurs efforts pour reprendre leurs activités sur les plates-formes offshore du golfe du Mexique aux États-Unis, et les raffineries avaient arrêté leurs activités avant la tempête.

Les analystes affirment que les prix du pétrole ont été soutenus par la faiblesse du dollar américain et une enquête de lundi a montré une augmentation soudaine de l’activité du secteur des services en Chine alors même que la demande de carburant rencontrait des difficultés pour se redresser à la lumière de la pandémie du virus Corona et à un moment où les approvisionnements restent abondants. Les analystes mettent en garde contre les obstacles à la progression des prix du brut.

Les données de Refinitiv et Fortex montrent que les importations chinoises de brut diminueront en septembre pour la première fois en cinq mois, car des quantités record de pétrole ont été stockées à l’intérieur et à l’extérieur du plus grand importateur mondial de pétrole.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer