Flash-infoInternationalla une

Lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19: le ministère russe de la Santé dévoile les dates

Les essais cliniques après enregistrement démarreront cette semaine pour le vaccin russe contre le Covid-19, sur 40.000 volontaires, tandis qu’une campagne de vaccination de masse est prévue pour novembre ou décembre, a déclaré le ministre de la Santé.

Les essais après enregistrement du vaccin contre le Covid-19 commenceront ces prochains jours, a déclaré le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko.

«Cette semaine, nous entamons les essais cliniques après enregistrement. Les volontaires, 40.000 personnes, sont recrutés. Ces études contrôlées par [groupe témoin] placebo nous permettront de suivre l’ensemble des nuances et détails sur un grand nombre de personnes. Nous constatons que le vaccin est sûr et efficace», a-t-il déclaré aux journalistes.

En outre, le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, a évoqué la question des premières livraisons de masse du vaccin russe Spoutnik V. D’après lui, elles commenceront au mois de septembre.

 «Tout d’abord, bien sûr, le vaccin sera délivré pour le personnel médical et les enseignants, [la vaccination, ndlr] sera absolument volontaire», a-t-il tenu à souligner devant des journalistes.

Les volumes de production du vaccin contre le coronavirus augmenteront considérablement d’ici novembre ou décembre, a ajouté le ministre russe.

«Plusieurs autres vaccins [contre le coronavirus, ndlr] sont en cours d’enregistrement. Nous atteindrons les volumes maximaux [de production de vaccins, ndlr] en novembre-décembre», a-t-il assuré.

Actuellement, certaines usines mettent en place des processus de production, a détaillé M.Mourachko. Des chercheurs ont également recruté plus de 2.500 volontaires pour des essais du vaccin après enregistrement. Au total, 40.000 personnes devront y participer.

Le 11 août, la Russie a enregistré le premier vaccin contre le Covid-19 au monde sous le nom de Spoutnik V. Il a été élaboré par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie.

Le Fonds a reçu des demandes de plus de 20 pays pour l’achat d’un milliard de doses, a indiqué Kirill Dmitriev, son directeur.

Dans le même temps, la Russie effectue des essais cliniques de son deuxième vaccin, développé par le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vector, sur des volontaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer