Economiela une

L’Algérie a perdu 30 milliards de dollars dans son accord avec l’UE

Par ordre du président de la République, M. Abdel Majid Tebboune, l’Algérie s’apprête à réévaluer l’accord commercial multilatéral, notamment l’accord de partenariat avec l’Union européenne, qui a causé à l’Algérie de lourdes pertes estimées à 30 milliards de dollars, ce qui nécessite de modifier certains articles de l’accord.

Cet accord fait face à de nombreuses critiques de la part d’experts et d’économistes du pays, après 15 ans de son entrée en vigueur, qui a donné à l’Union européenne de grands bénéfices et avantages, qui a fait de l’Algérie un marché pour l’écoulement de ses produits sans bénéfices pour le pays, ce qui a incité le Président de la République à le restaurer afin d’établir les termes d’un partenariat basé sur le principe de gagnant- gagnant.

À cet égard, l’analyste économique Allali Moukhtar,  dit que l’orientation de l’Algérie vers la diversification économique et l’ouverture aux marchés étrangers tels que la Turquie, la Russie et les États-Unis d’Amérique nécessite de reconsidérer l’accord avec l’Union européenne, qui a causé de lourdes pertes au trésor public parce qu’il n’était pas un accord global et il n’a pas mis en œuvre toutes ses dispositions.

Quant à l’expert économique, Abdelkader Berrich, il a estimé que le moment est venue pour réformer les articles de cet accord d’une manière qui contribue les intérêts du pays à la lumière de la nouvelle volonté politique du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Dans ce contexte, l’expert Abderrahmane Mebtoul,  a souligné que l’Europe n’est pas contre le changement des articles  de l’accord car l’Algérie et l’Europe sont des partenaires stratégiques.

Passer d’un partenariat commercial à un partenariat économique reste aujourd’hui l’effort de l’État, et l’engagement est de créer un climat d’investissement approprié basé sur la numérisation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer