Sport

Le MCA disputera bel et bien la Champions League

Finalement, l’instance fédérale a décidé d’appliquer la règle de l’indice de performance en divisant le nombre de points obtenu par le nombre de matchs joués.

Ainsi, avec un indice de 1.7, le MC Alger conservera tout de même sa deuxième place au classement malgré la défalcation de trois points suite au verdict du TAS de Lausanne d’annuler la décision de la LFP de lui attribuer le gain du match face à l’USMA le 19 octobre dernier.

Alors que l’ES Sétif reste malgré ses 37 points troisième du classement avec un indice de 1.6, suivie par la JSK (1.6) et le CSC (1.5). Quant à l’USM Alger, elle détrône la JS Saoura de la sixième place grâce à un indice supérieur (1.5 contre 1.4 pour le club de Béchar). Cela ne devrait pas calmer les ardeurs de deux clubs en particulier, à savoir l’ESS et la JSK.

Les dirigeants de ces deux formations sont déjà montés au créneau pour crier au scandale, estimant que le recours à l’indice pour désigner les clubs devant représenter l’Algérie dans les compétitions africaines la saison prochaine, est illégal.

Cela dit, la FAF ne compte pas publier le classement final de la Ligue 1 sur son site officiel, préférant laisser ce soin à la Ligue en sa qualité d’instance gérante du championnat professionnel. C’est aussi une manière de mettre le président de cette instance, Abdelkrim Medouar devant ses responsabilités après le véritable camouflet qu’il vient d’essuyer dans cette affaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer