la uneRégional

Développement des zones d’ombre: 12 milliards DA mobilisés pour Adrar

La wilaya d’Adrar a mobilisée 12 milliards de dinars pour mettre en œuvre des projets de développement urgents dans 514 zones d’ombre.

Selon les servies de la wilaya, le wali d’Adrar, Larbi Bahloul, a expliqué que ces projets, dont la réalisation ne dépasse pas trois mois, touchent principalement les domaines liés à la vie quotidienne des habitants de ces zones, comme l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable et le raccordement au réseau d’égouts et au réseau électrique.

Dans le cadre de la réévaluation, 105 opérations ont été incluses dans les projets visant à combler le déficit de développement dont souffrent certaines régions de l’État, notamment les projets routiers étatiques et municipaux et à briser l’isolement.

Alors que 410 projets ont été orientés vers les zones d’ombre, qui seront achevés au plus tard à la fin de l’année en cours.

Bahloul a indiqué que 135 projets avaient été reçus à ce jour, en plus de 160 projets en cours d’achèvement tandis que les autres projets étaient en cours de procédure administrative.

Il a expliqué que les zones d’ombre d’Adrar souffrent d’un fort déficit de développement, notamment le raccordement au réseau d’égouts, qui ne dépasse pas 60%, ainsi que le raccordement au réseau d’électricité et de gaz à travers 496 zones d’ombre.

Bahloul a attribué ce déficit à des méthodes bureaucratiques et à une mauvaise gestion administrative fondée sur le favoritisme et la répartition injuste des subventions de projet entre les différentes provinces de la wilaya.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer