Culture

Décès romancier , scénariste et bédéiste, André-Paul Duchâteau

Le romancier et scénariste belge André-Paul Duchâteau, connu pour la série de bandes dessinées des années 60 « Ric Hochet », est décédé mercredi à l’âge de 95 ans, ont rapporté jeudi des médias auprès des éditions du Lombard.

Duchâteau avait travaillé avec le dessinateur français Tibet dès 1955 sur les aventures du journaliste-détective Ric Hochet, qui paraitront d’abord dans le journal « Tintin ». Suivront des dizaines d’albums à partir de 1963 dont l’action se situe en France ou en Belgique avec chacun plusieurs histoires (Le trésor des Marolles, Le nombre maudit, Silence de mort….). Une intégrale en 20 tomes a été publiée par les éditions Le Lombard. « Il faut une immense amitié pour être capable de travailler une soixantaine d’années avec quelqu’un, sans jamais se disputer… Avec Tibet nous n’avons pas vu le temps passer et nous nous sommes vraiment amusés », avait confié Duchâteau, cité dans le communiqué du Lombard.

Le scénariste, né à Tournai (ouest de la Belgique), près de la frontière française, a écrit dès l’adolescence et publié son premier roman « Meurtre pour meurtre » à l’âge de 16 ans.

Un temps rédacteur en chef de Tintin, il a produit plusieurs centaines d’albums. Outre Tibet, il a collaboré avec Daniel Hulet (Pharaon), William Vance, l’auteur de la série XIII (Bruce J. Hawker) ou Grzegorz Rosinski, le dessinateur de Thorgal (Hans). Il avait été récompensé du Grand prix de littérature policière pour « De 5 à 7 avec la mort » en 1974.

R C

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer