la uneNational

Boukadoum: l’Algérie s’engage pour aider le peuple malien à sortir de la crise

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, s’est entretenu hier, vendredi, lors de sa visite à Bamako, avec  M. Saleh Annadif, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le ministre Boukadoum s’est entretenu également avec les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) au Mali.

Boukadoum rappelle aux membres du «Comité pour le salut du peuple» la nécessité de respecter les dispositions de l’Accord d’Alger pour la paix au Mali

Cette rencontre a eu pour objet “la situation prévalant au Mali ainsi les paramètres de la sortie de la crise”, note la même source

Lors de ces entretiens, le ministre des Affaires étrangères a réitéré “la disponibilité de l’Algérie à accompagner le Mali en ces circonstances particulières, comme elle l’a toujours fait”.

Il a réitéré, à cet égard, “l’engagement indéfectible de l’Algérie en direction du Mali et du peuple malien frère, qui a depuis toujours caractérisé les relations entre les deux pays, y compris dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du Processus d’Alger”.

Selon un deuxième communiqué du ministère des Affaires étrangères, le ministre algérien a évoqué, lors de sa rencontre avec les responsables financiers, les mécanismes de sortie de crise que traverse le Mali, soulignant la disponibilité de l’Algérie à accompagner le pays voisin dans ces circonstances exceptionnelles.

Boukadoum a souligné l’engagement permanent de l’Algérie envers le peuple frère malien, et la rencontre avec les membres du «Conseil national» a été l’occasion de souligner la nécessité d’adhérer aux dispositions de l’Accord de paix de l’Algérie au Mali, afin de sortir de la crise en suivant des méthodes pacifiques basées sur l’approche du dialogue entre les peuples d’un même pays.

“Le Mali est pays extrêmement  important pour nous et tout ce qui concerne le Mali nous concerne aussi”, a indiqué M. Boukadoum dans une déclaration à la presse à son arrivée dans la capitale malienne pour une visite d’une journée.

“Je suis venu sur instruction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour écouter d’abord, discuter et échanger les points de vue sur la situation au Mali de manière à ce que le peuple malien puisse vivre dans la paix, la sérénité et la concorde”, a-t-il souligné.

De leur côté, les membres du «Conseil national» ont salué la visite du ministre algérien, première du genre à ce niveau, depuis la fin du pouvoir du président précédent, qui, selon eux, exprime un geste de bonne volonté et d’amitié envers le Mali.

Le Conseil national pour le salut du Mali a exprimé sa confiance dans le maintien de la position de l’Algérie auprès du peuple malien, annonçant sa volonté de développer les relations entre les deux pays et le soutien de l’Algérie au Mali pour qu’il sorte de sa crise au plus vite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer