Café-info

Les armées américaine et britannique recrutent chez les gamers

Les responsables du recrutement des armées américaine et britannique ont recours aux jeux vidéo pour attirer les futures recrues.

Les plateformes de gaming sont aussi utilisées pour dénicher les futurs spécialistes en ingénierie ou en communication qui travailleront avec les militaires. Dans les deux pays, l’engouement pour l’uniforme est en effet en baisse. Il manque des milliers de nouveaux soldats dans l’armée américaine, et certaines unités britanniques ont des effectifs inférieurs de 40 % à ceux nécessaires à leur bon fonctionnement, indique Wired.

Aux Etats-Unis, en 2002, les jeux « America’s Army » et sa suite « America’s Army Proving Grounds » avaient créé des vocations : 40 % des nouvelles recrues de 2005 indiquaient y avoir joué. En 2018, les deux jeux avaient séduit un total de 15 millions de gamers. En 2003, un sondage plaçait les jeux vidéo au quatrième rang des éléments contribuant à une bonne image de l’armée américaine.

Au Royaume-Uni, un jeu testant les qualités des futures recrues était sorti en 2009. Face à la situation actuelle, les ministères de la Défense des deux pays ont lancé des campagnes de recrutement visant spécifiquement les gamers sur les réseaux sociaux. Ils ont aussi créé leurs propres équipes d’esport et conclu des accords avec des grandes plateformes de gaming comme Twitch ou Mixer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer