Régional

120 millions de DA pour aménager la zone d’activité de Oued Tlélat

Oran :

Répondant à l’appel de nombreux investisseurs, d’importants travaux d’aménagement ont été programmés au niveau de la zone d’activité de Oued Tlélat. Selon la cellule de communication de la wilaya d’Oran, une enveloppe de plus de 120 millions de DA a été débloquée par la wilaya d’Oran pour concrétiser différentes opérations liées à l’amélioration des conditions dans cette zone d’activité.

L’opération initiée par la wilaya d’Oran pour répondre aux doléances des investisseurs en place et pour encourager d’autres opérateurs, vise à raccorder cette zone au réseau d’assainissement et celui de l’alimentation en eau potable. Selon les mêmes sources, il s’agit de raccorder la zone d’activité à la station de relevage en cours de réalisation par la direction de l’hydraulique et des ressources en eau.

La zone d’activité de Oued Tlélat s’étend sur une superficie de 35 hectares et compte quelque 25 opérateurs économiques. Pas moins de 600 emplois ont été créés au niveau de cette zone. En effet, ces travaux font suite aux nombreux appels des opérateurs économiques installés au niveau de plusieurs zones industrielles et plusieurs zones d’activité qui ont dénoncé les problèmes qui bloquent leur activités allant de l’état des routes au réseau d’assainissement, à l’absence d’alimentation en eau… Cette situation a poussé beaucoup d’usines à fermer progressivement, d’autres refusent de s’installer dans cette zone sinistrée, selon les operateurs qui ajoutent que le problème majeur est l’inexistence de voie d’accès.

La majorité des zones souffrent d’énormes problèmes de réhabilitation, comme la détérioration des réseaux d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales, de l’éclairage public et du réseau routier, l’absence de stations d’épuration au niveau des entreprises.

La réhabilitation des zones industrielles figure aussi sur la feuille de route de l’actuel chef de l’exécutif, qui a ordonné aux services concernés d’établir un état des lieux des zones industrielles et un diagnostic de la situation de ces zones et l’élaboration d’une feuille de route pour apporter des solutions à tous les problèmes. Pour rappel, dans le cadre de la mise à niveau des zones industrielles de la wilaya d’Oran, une enveloppe de plus de 620 millions de DA a été dégagée pour l’aménagement de la zone industrielle de Hassi Ameur.

Les travaux concernent essentiellement le réseau de voirie, l’eau potable, l’assainissement, l’éclairage et autres. En effet, la wilaya d’Oran a boosté tous les créneaux pouvant venir à bout du chômage et créateurs de valeur ajoutée.

La dernière loi de finances consacre une décentralisation plus élargie de l’acte d’investissement, avec le maintien des efforts engagés en matière d’aménagement du territoire, d’augmentation de l’offre foncière et de promotion de la petite entreprise.

Depuis quelques années, le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence en mettant en place des mécanismes permettant de renforcer l’investissement, au préalable qu’il soit rentable du point de vue fiscal et créateur de postes d’emploi. Dans ce contexte, la commission de wilaya en charge de l’investissement a reçu ces dernières années près de 3.000 demandes de foncier dont près de 1.000 ont été traitées et agréées. 600 actes de concession ont été délivrés au profit de ces investisseurs. Des assiettes foncières totalisant 1.400 hectares ont été mises à la disposition des ces operateurs économiques.

Ces projets relèvent de différents domaines d’investissement, comme le tourisme, maritime, le bâtiment, l’économie verte, l’agriculture, l’industrie, les prestations de service, les textiles, entre autres.

R R

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer