Economiela une

La ministre de la formation “notre but est de former une main d’ouvre qualifié “

La ministre de la Formation professionnels, Hoyam Benfriha, et le  ministre de la pêche et des produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi ont effectué ce mardi une visite de travail et d’inspection à la wilaya de Boumerdes.

Les deux ministres ont supervisé l’ouverture de l’atelier technique sur le renforcement et l’amélioration du parrainage des besoins nationaux de formation dans le domaine de la pêche et des produits halieutique  à l’Institut national du tourisme et de l’hôtellerie d’El-Karma à Boumerdes.

Cet atelier technique vise à couvrir les besoins de formation sur la base de la certification dans les domaines des activités estivales et des produits de la pêche marine, puisque 300 agriculteurs ont été formés à l’aquaculture et 260 pêcheurs ont été formés à diverses tâches de pêche, selon ce qui a été déclaré par le wali de la wilaya de Boumerdès, AbdelKhalek Sayouda.

La ministre de la Formation professionnels, Hoyam Benfriha, a souligné que  « ses service s’efforcent de répondre aux besoins de tous les secteurs économiques à travers le pays par la formation d’une main-d’œuvre qualifiée est l’un des objectifs stratégiques du secteur de la formation professionnelle et de l’éducation, et aujourd’hui nous tenons à identifier les besoins du secteur de la pêche dans tous les États du pays, même ceux du désert, et ceux des hauts plateaux qui Le développement de l’activité aquacole ».

De son côté, le ministre de la pêche et des produits halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi, a mis l’accent sur la nécessité de créer une main-d’œuvre qualifiée et formée. Ajoutant que la formation est le seul moyen par lequel nous pouvons développer la profession et faire que le secteur de la pêche contribue fortement au développement de l’économie nationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer