Culture

Tenues de faire face aux courants de division

Des zaouïas, des écoles coraniques et des associations religieuses,

Les zaouïas et les associations religieuses “sont tenues de faire face aux courants qui sèment la division au sein de la société”, a indiqué au cours d’une rencontre à Bordj Bou Arreridj le conseiller du Président de la République chargé des associations religieuses, Aissa Belakhdar.

Au cours d’une rencontre avec des représentants des zaouïas, des écoles coraniques et des associations religieuses au siège de la wilaya, M. Belakhdar a relevé l’importance de “faire face aux ‘prédicateurs’ de la fitna à travers l’attachement à l’Islam et la voie de la tolérance”, mais aussi “sensibilisation les citoyens pour affronter les courants de dispersion et oeuvrer à contribuer à l’édification de l’Algérie nouvelle.”

A ce titre, M. Belakhdar a mis en avant l’importance qu’accorde le Président de la République Abdelmadjid Tebboune aux zaouïas et associations religieuses qui représentent, a-t-il soutenu, “une symbolique religieuse reflétant l’unité du pays et sa cohésion.”

Le conseiller du Président de la République, chargé des associations religieuses a également salué les actions de solidarité et de sensibilisation menées par les associations religieuses dans le cadre des efforts nationaux de lutte contre les répercussions de la Covid-19.

Au cours des débats qui s’en suivirent, des représentants d’associations religieuses et de zaouïas ont soulevé quelques préoccupations dont la réévaluation des missions des institutions religieuses devant leur permettre de mieux assumer leur rôle dans la société.

R C

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer