Flash-infola uneNational

Faible débit et coupure d’internet: Tebboune ordonne de régler le problème

Le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé hier la réunion périodique du Conseil des ministres.

Lors de la réunion, Tebboune a  examiné les exposés sur la relance et le développement des activités sectorielles qui s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle approche socio-économique, en sus du projet de réalisation de la Grande Mosquée d’Alger.

Concernant  le secteur de la numérisation et des statistiques, Tebboune a ordonné au gouvernement d’accélérer la numérisation des secteurs et des départements ministériels et à établir des liens entre eux pour partager et coordonner les informations, et remédier au retard enregistré dans la numérisation des départements vitaux qui fournissent à l’État des indicateurs économiques qui l’aident à incarner la nouvelle approche économique,

Dans le même sillage, Tebboune a ordonné de numériser le  département des  statistiques nationales de la richesse pour connaître nos capacités et nos besoins car les statistiques actuelles ne sont pas toujours exactes, en plus de la numérisation et des statistiques comme base et axe de l’intérêt du gouvernement à construire une stratégie efficace et elles sont un outil pour faciliter son travail.

Ainsi que l’exploitation de la numérisation sur le terrain pour lutter contre la bureaucratie et la corruption et contrer les manœuvres visant à maintenir l’incertitude dans la gestion de l’économie nationale.

« Il faut trouver une solution définitive au problème du faible débit de l’internet  et identifier les facteurs d’obstruction même si l’affaire appelle à renvoyer le dossier au Conseil des ministres, car le problème d’Internet est une condition préalable à la numérisation et aux statistiques » a souligné le Président. De plus, il a ordonné au ministre des postes et des technologies de l’information et de la Communication de mettre immédiatement fin au problème du flux Internet et de préparer un rapport détaillé à ce sujet.

Quant aux statistiques, le Président a insisté sur: l’implication des groupes locaux dans la construction du réseau national de statistiques et combler les lacunes et les carences en employant des agents spécialisés dans toutes les structures de l’État, y compris les communes, pour déterminer les capacités et les besoins en chiffres précis au niveau local et central. Comme il a appelé à l’utilisation des capacités de l’État en statistiques aériennes et au sol pour obtenir des indicateurs précis.

En conclusion, le Président a demandé au ministère tuteur de veiller sur la nécessité de créer une révolution dans l’élaboration de statistiques précises et réelles qui permettraient d’incarner la nouvelle approche économique et sociale loin des méthodes classiques et de bloquer la porte à toutes les formes d’exploitation politique et de confusion de l’opinion publique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer