Café-info

Cette vieille Rolls est plus écologique qu’une petite citadine

Spécialisée dans la conversion de voitures anciennes à l’électricité, la firme Lunaz vient de présenter son dernier projet : une Rolls Royce Phantom V de 1961.

Entièrement restaurée, celle-ci est équipée d’une batterie conséquente de 120 kWh qui lui donne une autonomie de 482 km.

Au passage, le système électrique de la voiture est complètement remis à jour, ce qui lui permet d’adopter des composants modernes comme une climatisation plus efficace ou un système audio dernier-cri.

Les freins et les suspensions sont également adaptés. Totalement personnalisable, cette Rolls démarre à 558.000 €.

Lunaz commercialise également une version revue et corrigée de la Silver Cloud. Disponible à partir de « seulement » 391.000 €, celle-ci disposera de la même autonomie que sa grande sœur, mais avec une batterie de 80 kWh. Seuls 30 exemplaires de ces veilles anglaises seront construits.

On pense ce qu’on veut des conversions électriques de voitures anciennes, mais celle-ci est à notre avis la plus sensées que nous ayons vu. D’abord parce que électrfier une voiture déjà construite est effectivement moins poluant que construire une nouvelle voiture électrique. Ensuite parce que la Phantom V n’est pas une voiture d’une valeur inestimable que l’on ruine en la transformant. Enfin parce que si les moteurs Rolls-Royce sont certes de magnifiques pièces d’ingénierie, leur but premier était d’offrir aux voitures à la fois performances et silence. Voici donc une convertion qui repsecte pleinement la philosophie de la marque. Jusque dans son prix…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer