Culture

Renseignera sur l’histoire de la Guerre de libération dans la Wilaya II historique

Le film prévu sur l’architecte de l’offensive du 20 août 1955 Chahid Zighoud Youcef,

Le film prévu sur le Chahid colonel Zighoud Youcef, architecte de l’offensive du 20 août 1955 au Nord-Constantinois, permettra de mettre la lumière sur un pan de l’histoire de la Guerre de libération dans la Wilaya II historique, a affirmé mercredi le président de la fondation Chahid-colonel Zighoud Youcef, Ahcène Tlilani.

“La concrétisation de l’œuvre cinématographique sur Zighoud Youcef révélera un pan de l’histoire de la Guerre de libération dans la Wilaya II historique qui était grande et avait connu des évènements et batailles féroces dirigés notamment par le héros Zighoud Youcef qui fut un modèle du militantisme véritable,” a affirmé Tlilani à l’APS à la veille de la commémoration du 65e anniversaire de l’offensive du Nord constantinois qui fut dirigée par le chahid Zighoud Youcef.

Pour Ahcène Tlilani, ce film mettra en valeur non seulement la figure de Zighoud Youcef, mais aussi celles d’autres chefs de la révolution dont Lakhdar Bentobal, Salah Boubnider (alias Sawt El Arab), Amar Benaouda et Ali Kafi qui avaient encadré la Révolution dans les régions respectives de Mila, Guelma, Annaba et Skikda.

“Les films réalisés sur Krim Belkacem, Ahmed Zabana, Colonel Lotfi et Mostefa Benboulaïd ont permis de mettre en valeur des modèles de révolutionnaires qui se sont sacrifiés pour l’Algérie et ont permis aux jeunes générations de feuilleter l’histoire de la Guerre de libération, et l’œuvre sur Zighoud Youcef renforcera les démarches visant à mieux connaître les héros de l’Algérie.”

La Fondation chahid colonel Zighoud Youcef pour l’histoire de la wilaya de Skikda, dont la présidente d’honneur est Mme Chama, fille unique du chahid Zighoud, a été créée en janvier de l’année en cours et œuvre à honorer la mémoire de celles et de ceux, martyrs notamment de la région du Nord-Constantinois, qui ont marqué l’histoire de la Guerre de libération par leur dévouement et abnégation à libérer le pays du joug colonial.

R C

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer