Economiela une

Le paiement mobile: Algérie poste lance un nouveau service

Algérie Poste a lancé un nouveau service de paiement électronique, via le «QR CODE» et ««  Baridi pay ».».

Selon le communiqué de la Direction générale des postes algériens, le nouveau service est basé sur une technique de reconnaissance de code bidimensionnelle appelée QR CODE.

Le service ” Baridi pay”, se fait en copiant le code de réponse attribué au commerçant via l’application « Baridi Mob ».

Le communiqué ajoute que parmi les conditions d’utilisation de cette technologie, le commerçant doit s’inscrire en déposant un dossier au niveau d’Algérie poste  pour obtenir le service.

Comme il est nécessaire  pour le client d’être titulaire d’un compte CCP et titulaire de la carte d’or, en plus de l’obligation de déclarer son numéro de téléphone au niveau d’Algérie Post.

L’objectif du nouveau service  «Baridi pay  » est de développer le e-commerce basé sur le téléphone mobile.

Le ministère de la poste, des télécommunications, des technologies et du numérique Ibrahim Boumzar, a noté que le paiement électronique est une option stratégique, révélant que l’article 111 de la loi de finances oblige le négociant économique à mettre en place un mécanisme de paiement électronique au service du client.

Le ministre a également révélé que plus de 1 871 147 transactions de paiement électronique ont été enregistrées, par rapport au premier semestre de l’année dernière, puisqu’elle était estimée à 409 313 000 transactions seulement.

Il a souligné que les montants associés à ce processus ont dépassé 7,4 milliards de dinars au cours du premier semestre de cette année, alors qu’ils n’ont pas dépassé 1,4 milliard de dinars au cours des six derniers.

Boumzar a également confirmé que toutes les conditions de réussite du processus sont en place, avec 37 millions d’abonnés inscrits en 3ème et 4ème génération, ce qui facilitera les processus de paiement, et cette réalisation est le début d’une nouvelle voie et tous les paris sont placés dans son développement et sa vulgarisation.

De son côté, le ministre du Commerce Kamal Rezig, a souligné que le paiement électronique prendra plusieurs dimensions et modes, et le commerçant doit savoir que le paiement est obligatoire et non facultatif, et ce nouveau mode est une nouvelle procédure qui va faciliter son utilisation pour les commerçants, vu qu’elle sera généralisée d’ici la fin de l’année.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer