Café-info

3000 tonnes de nitrât d’ammonium stockée au port de Dakar

C’est une nouvelle qui fait froid dans le dos au vu des dégâts immenses causés à Beyrouth il y a quelques semaines. Environ 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium, une quantité équivalente à celle à l’origine de l’explosion meurtrière et dévastatrice de Beyrouth, sont entreposées dans une zone de transit du port de Dakar, ont indiqué les autorités sénégalaises, qui n’ont pas encore trouvé de solution pour les évacuer.

Quelque 3.050 tonnes de nitrate d’ammonium, un produit utilisé aussi bien comme engrais agricole que dans le secteur civil des explosifs (secteur minier et travaux publics), ont été débarquées à Dakar, a indiqué dans un communiqué la direction du port autonome de la capitale sénégalaise, une institution publique, sans préciser leur date d’arrivée.

Le port de Dakar borde le centre historique de la capitale dont l’agglomération fait plus de trois millions d’habitants. « Sur ce tonnage, 350 tonnes ont déjà été évacuées vers le Mali, qui reste sa destination finale », selon la direction du port, qui affirme avoir « mis en demeure le propriétaire pour l’enlèvement de la marchandise ». Problème : les frontières du Mali, pays enclavé voisin du Sénégal, ont été fermées après le coup d’Etat militaire qui a renversé mardi le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Le propriétaire des produits a proposé qu’ils soient temporairement stockés sur un terrain lui appartenant à Diamniadio, une ville nouvelle en cours de développement à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer