la uneNational

Réunion lundi prochain pour définir les modalités d’accès à la publicité étatique

Le ministre de la Communication, porte-parole officiel du gouvernement, Amar Belhimer, a révélé qu’une réunion sera organisée lundi prochain consacrée à discuter des aspects juridiques qui détermineraient comment bénéficier de la publicité publique et convenir d’un cadre contractuel dans le respect de la loi.

Belhimer a expliqué que l’Agence d’édition et de publicité (ANEP),  continuera à signer librement des accords avec les éditeurs et les organismes de radiodiffusion, indiquant que l’agence préparera actuellement une annexe à ses accords, de manière à reprendre 15 critères obligeant la corporation à se conformer aux normes de droit (droit commercial, droit civil et code de l’information notamment)”.

Le ministre a déclaré: que “tous les aspects juridiques qui simplifieraient le bénéfice de la publicité seront annoncés lundi prochain lors de la première réunion consacrée à l’accord sur un cadre contractuel respectueux de la loi”.

Le ministre a estimé que le moment est  venu de mettre fin aux anciennes pratiques en arrêtant «l’activité dans le cadre illégal et le secteur parallèle de la presse et des pseudonymes», indiquant la nécessité de «réformer le secteur à travers un système de contractualisation basé sur des critères juridiques clairs».

Belhimer a ajouté qu’”aucun accord ne sera conclu avec des parties qui ne respectent pas la loi”, ajoute le ministre, soulignant que “les contrats que nous allons conclure seront désormais conformes à la loi et que l’objectif recherché est l’égalité et la transparence tout en maintenant le marché de la presse ouvert à Nouveaux arrivants ».

Le ministre de la Communication a souligné la nécessité de respecter les conditions, afin de bénéficier de la publicité publique pour éviter l’illégalité, les spammeurs et les pseudonymes.

Le ministre a souligné que «ces conditions sont des conditions nouvelles qui reposent sur les éléments du droit, à savoir le droit commercial, le droit civil et les lois qui régissent la presse».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer