Info mondeInfo-chrono

L’assassinat de Rafic Hariri : Verdict attendu pour quatre suspects

Des téléphones mobiles utilisés par les suspects ont permis d’établir un lien entre deux membres présumés du Hezbollah et l’assassinat en 2005 de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, a déclaré aujourd’hui mardi le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), qui doit rendre mardi son verdict dans le procès contre quatre hommes.

Les juges du tribunal basé aux Pays-Bas ont cependant soulevé l’insuffisance de preuves pour lier les deux autres accusés aux téléphones mobiles qui ont, selon l’accusation, été utilisés pour organiser l’attentat-suicide à Beyrouth qui a tué le milliardaire sunnite Rafic Hariri.

Les magistrats ont par ailleurs déclaré qu’il n’y avait aucune preuve permettant d’établir un lien direct entre l’attentat et la Syrie ou le mouvement musulman chiite Hezbollah.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer