EconomieFlash-infola une

Djerad appelle à une vision commune pour bâtir une nouvelle économie

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a appelé mardi à Alger aux constructions d’une nouvelle économie selon une vision participative entre le gouvernement et les opérateurs  économiques basée sur la confiance entre les deux parties.

Dans son intervention lors d’un atelier organisé dans le cadre des travaux de la rencontre national sur le plan de relance économique, Djerad a estimé que «l’Algérie vit une période charnière de son histoire en  vu de l’ampleur des défis auxquels elle est confrontée, qui exige un pas vers l’avenir, mais un pas commun».

Dans ce contexte, il a évoqué les générations précédentes, “ils  ont bénéficié de la richesse pétrolière, notamment grâce à la gratuité de l’enseignement et de l’enseignement supérieur, mais maintenant nous devons réfléchir sur l’avenir  de nos enfants “.

Il a ajouté que la situation actuelle dans le pays représente une opportunité pour éveiller et construire un dialogue et un partenariat entre toutes les parties et à tous les niveaux, soulignant que “les autorités publiques sont incapables de résoudre tous les problèmes, idem pour  les investisseurs, et cela nécessite une  harmonie entre les deux parties”.

A cet égard, le Premier ministre a recommandé de mettre fin à la remise en cause automatique du patriotisme des hommes d’affaires, soulignant la nécessité de mettre fin à la crise de confiance entre les différentes parties afin de construire une méthodologie de travail efficace.

Il a également appelé à arrêter la différenciation entre les institutions du secteur public et privé, considérant que ce qui est important, c’est le rôle que joue cette institution, quel que soit le secteur auquel elle appartient dans l’économie nationale.

Lors de son intervention dans cet atelier consacré au thème du développement minier, il a souligné la nécessité d’ouvrir la voie aux concessionnaires nationaux et de faciliter leurs investissements dans ce secteur, qui bénéficie d’une attention particulière en tant que guide pour lui attribuer un ministère indépendant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer