Economiela une

Dans le but de relancer le tourisme interne: Signature de deux conventions entre le ministère du Tourisme et celui des Transport

Le ministère du Tourisme, a signé samedi dernier deux  convention cadre avec le ministère des transports pour la création d’une commission pour la relance des activités touristiques, par la mise en ouvre des moyens de transport, en particulier le transport ferroviaire.

 Selon Yacine Bendjabellah, directeur générale de la SNTF, « ces deux accords s’inscrivent dans le cadre du soutien, du développement et de l’encouragement du «tourisme intérieur» en permettant aux familles algériennes, notamment les jeunes, de passer des vacances au niveau des établissements touristiques nationaux à des prix concurrentiels.

L’invité de la télévision nationale a noter  que la première convention-cadre concerne le comité de pilotage dont les missions réside dans la préparation de l’après confinement et l’anticipation dans le lancement d’un large plan d’action pour le développement du tourisme domestique.

Tous les éléments de ce plan d’action sont contenus dans la convention cadre multiparité, dont les axes essentiels tournent autour de la commercialisation des produits hôteliers et touristiques à des tarifs étudiés. Il s’agit également de l’élaboration d’un plan de communication qui accompagne ces offres et la sensibilisation sur l’application du protocole sanitaire

« Dans le même esprit, la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) a été invitée à se joindre à la dynamique de la relance de la promotion du tourisme interne par le biais de la mise en œuvre du train touristique, d’où la convention signée avec ce partenaire »a-t-il déclaré.

L’idée est d’intégrer le transport ferroviaire dans une stratégie de développement du tourisme interne et de profiter mutuellement des avantages que peut procurer un tel partenariat au profit des différents opérateurs de l’hôtellerie, à travers des avantages tarifaires, l’amélioration du taux d’occupation des établissements hôteliers et l’augmentation du nombre de passagers dans les trains. Cette convention permettra ainsi à la SNTF de jouer pleinement son rôle de vecteur de développement économique, social et environnemental.

En outre, l’invité  a annoncé que le réseau ferroviaire disponible actuellement  peut supporter plus de 120 km / h, et nous nous dirigeons vers une capacité de 160 km / h, et bientôt nous atteindrons une vitesse de 200 km / h, a-t-il indiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer