Flash-infoInternationalla une

Le Palais royal ébranlé par un scandale

Le Trône de toutes les convoitises…

Le Makhzen a été secoué par une affaire digne d’un scénario du Moyen-Age
Dans le but d’accéder au trône et profitant de la maladie de son frère Mohamed V, Rachid Ben Hassan a essayé d’attenter à la vie de son neveu qui lui barrait la route de la succession.

Ayant eu vent des agissements criminels de son frère, le roi a procédé manu militari à son limogeage.

Il est de notoriété publique que le roi du Maroc, âgé de 56 ans, souffre depuis de nombreuses années d’une maladie cardiaque qui l’empêche d’avoir l’œil sur tout ce qui se trame dans le royaume.

Ce dont a profité son frère Rachid Ben Hassan pour prendre le monopole et la gouvernance en tentant de tuer son neveu, le prince héritier El Hassan Ben Mohamed, âgé de 18 ans.

Selon des sources médiatiques, Rachid ben El Hassan, frère du roi Mohammed VI, aurait été limogé.

Dans ce contexte, le Maroc a demandé à l’Espagne de remettre le militant politique et journaliste marocain Abdelhalim El Morabit, qui a publié l’information concernant la tentative de Rachid ben El Hassan de tuer le prince héritier pour prendre la place de son frère le roi Mohamed VI, après la dégradation de son état de santé. 

Plusieurs sources médiatiques espagnoles ont évoqué une réunion d’urgence à l’intérieur du palais royal qui a réuni l’inamovible conseiller du roi Mohammed VI André Azoulay et le commandant de l’armée royale, ainsi que  le chef du gouvernement et le directeur des renseignements des services secrets après que l’état de santé du roi s’est détériorée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer