Economiela une

Le ministère de l’industrie procède au recensement des actifs de production des secteurs public et privé

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, a annoncé le lancement d’un recensement des actifs produits dans les secteurs public et privé du pays afin de déterminer le niveau de valeur ajoutée qu’il apporte à l’économie nationale.

Ait Ali Braham a expliqué, en marge de la clôture de la réunion du gouvernement avec les walis, que cette étude permettra de connaître l’ampleur de la saturation des personnes en production et de connaître précisément leurs capacités de transformation, ajoutant que: «Il est déraisonnable d’assimiler une usine qui transfère complètement des matières premières localement et avec une autre. Il ne peut emballer que des matériaux produits hors du pays. “

Le ministre a déclaré que l’objectif souligné à court et moyen terme est de faire en sorte que les ports du pays reçoivent plus de matières premières que de matériaux manufacturés, notant que l’Algérie connaît actuellement un étrange paradoxe, car elle exporte des matières premières et des capacités humaines et importe en retour des matériaux entièrement manufacturés.

Ferahat Ait Ali Braham a déclaré que l’Algérie est confrontée à un choix stratégique, qui est d’entrer dans le domaine de la fabrication et d’abandonner complètement l’importation d’articles de luxe grand public, soulignant que cette option prend du temps à se concrétiser, soulignant dans le même contexte que la seule solution est de fournir des produits, y compris des voitures, à des prix abordables. Il s’agit de relancer l’industrie pour permettre une augmentation des salaires et du pouvoir d’achat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer