Sport

Atal : « Si je quitte Nice, c’est pour un très grand club »

Sollicité par plusieurs grosses écuries européennes, l’international algérien de l’OGC Nice, Youcef Atal qui revient de loin après une grave blessure (genou) qui l’a éloigné des terrains pour plusieurs mois compte rester sur la côte d’azur et ne pas changer d’air car il se plait du coté de Nice.

L’international algérien de 24 ans qui s’est exprimé sur les colonnes de l’Equipe, s’est dit très heureux de jouer sous les ordres de Patrick Vieira et veut réaliser une saison pleine, surtout que les aiglons disputeront une coupe européenne la saison prochaine, à savoir l’Europa league après avoir terminé le championnat à la 5 éme place.

« Déjà, je n’ai pas fait une seconde saison pleine et il faut que j’en fasse une avec la Ligue Europa, ma première Coupe d’Europe », s’est justifié Youcef Atal. Le champion d’Afrique qui collectionne 18 capes avec les verts d’Algérie ajoute que « Je suis bien ici. Le jour où je devrai partir de Nice, ce sera pour un très grand club. Le niveau monte avec la concurrence et ça nous fait déjà du bien ».

Selon le quotidien français, Atal ne devrait pas rester longtemps à Nice, car en cas d’une excellente saison, le latéral droit algérien devrait partir pour un autre club plus ambitieux. D’ailleurs, la direction du GYM prépare déjà son éventuel départ en recrutant une doublure à l’international algérien, à savoir le défenseur suisse, Jordan Lotomba.

Rappelons qu’après une préparation d’inter- saison à l’Autriche, les coéquipiers d’Atal vont enchaîner dans moins de deux semaines avec les rencontres de Ligue 1 et ce match d’ouverture face au nouveau promu, le RC Lens à domicile, prévu pour le dimanche 23 août prochain.

·Atal « Je préfère jouer en tant que latéral »

Dans une interview accordée au quotidien sportif, L’Equipe, l’arrière droit algérien de Nice, Youcef Atal indique qu’il préfère jouer en tant que latéral droit que d’évoluer dans un poste avancé, c’est-à-dire en tant qu’ailier droit comme le faisait jouer en début de saison, son entraineur Patrick Vieira.

« Je préfère jouer en tant que latéral droit, c’est le poste où je fais ce que j’aime. Je pars de plus loin et c’est le meilleur moyen d’utiliser ma vitesse », explique Atal.

Le défenseur de 24 ans ajoute que « Quand un latéral monte beaucoup comme moi, les gens ne voient pas qu’il défend aussi. Mais si je n’attaque pas, tu vas voir que je défends. C’est la priorité et je prends vraiment du plaisir. Quand je commence un match, je me dis que personne ne va passer. Tacler, se bagarrer, c’est aussi du plaisir », fait savoir l’international algérien à l’Equipe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer