la uneNational

Coopération algero-espagnole: Lutte contre la criminalité et l’immigration clandestine au centre des discussions

Le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Kamal Beljoud et son homologue espagnol, Fernando Grand Karlaska, ont souligné ce lundi à Alger, la “nécessité” pour l’Algérie et l’Espagne d’unir leurs efforts pour faire progresser les relations bilatérales et la coopération dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le crime organisé.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec le ministre espagnol de l’Intérieur, actuellement en visite en Algérie, Beljoud a qualifié la relation entre les deux pays d ‘”excellente”, notant qu’il a évoqué avec son invité certaines questions liées aux secteurs de la protection civile et de la sécurité.
La rencontre a également été l’occasion pour les deux parties de débattre la question de l’immigration clandestine,. Beljoud a souligné que” l’Algérie a beaucoup souffert avec cette question”. Par ailleurs, il fait état que l’Algérie a mobilisé tous les moyens financiers et humains pour lutter contre ce fléau .
A t-il poursuivi, ” il y a des opportunistes et réseaux mafieux qui sont derrière”, soulignant à cet égard la “nécessité” de doubler d’efforts concertés pour échanger des informations entre les deux pays afin de les combattre.
Les deux parties ont confirmé la nécessité de coopérer , et pour cela des réunions entre les deux parties auront lieu “pour l’intérêt de l’Algérie et de l’Espagne”.
Quant au ministre de l’Intérieur du Royaume d’Espagne, Fernando Grande-Marlaska Gomez, il a noté qu’il a discuté avec M. Beljoud sur les moyens de coopération dans le domaine de sécurité, notamment pour lutter contre le crime organisé et l’activité des groupes terroristes dans la région et la région du Sahel, ajoutant que la réunion avait en revanche portée sur la question de la formation continue des forces de sécurité dans les deux pays et de la coopération dans le cadre de la protection civile et de la sécurité routière
Fernando Grande- Karlaska a ajouté: “Sachez également que quelle que soit la gravité de la crise sanitaire résultant de l’épidémie de coronavirus qui a changé de nombreuses données, cela ne limitera pas nos efforts et permettra pour les deux pays d’avancer dans nos relations et dans notre synergie.”
Le responsable espagnol a estimé que sa visite en Algérie – la troisième du genre – est “la meilleure preuve de la coopération existant entre les deux pays, qui ne manque rien de ce qu’elle était auparavant, mais va plutôt se développer”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer