Sport

Boudebouz n’a pas l’intention de partir

Le milieu offensif algérien de l’AS Saint-Etienne, Riyad Boudebouz, qui n’entre plus dans les choix techniques de son entraîneur Claude Puel, n’a pas l’intention de partir et veut « se battre » pour reconquérir une place de titulaire, ont rapporté samedi des médias locaux.

« Boudebouz ne voit aucun inconvénient à démarrer la nouvelle saison comme remplaçant. Il est prêt à accepter tous les choix de son entraîneur, même s’ils lui sont défavorables. Il est décidé à travailler très dur pour changer la donne et se réimposer comme titulaire à Saint-Etienne », ont rapporté certains médias, citant des confidences du journaliste Mohamed Toubache, considéré comme très proche de l’international algérien de 30 ans.

Vendredi, le quotidien spécialisé L’Equipe avait rapporté que Boudebouz, dont le contrat court jusqu’en juillet 2022, aurait été mis sur une nouvelle liste de joueurs à libérer. Selon la même source, l’ASSE veut faire passer son budget de 108 à 90 millions d’euros et pour cela, le club veut réduire sa masse salariale de 20%, en commençant par ceux qui touchent entre 180.000 et 200.000 euros brut mensuellement.

Boudebouz est l’un des cadres mis sur la liste-noire par la direction stéphanoise à cause de leurs salaires. Son nom s’ajoute à Wahbi Khazri, Yann M’Villa et Stéphane Ruffier.

« Boudebouz est toujours sous contrat avec l’AS Saint-Etienne et il n’a pas l’intention de claquer la porte. Il connaît ses capacités et il est décidé à les mettre en pratique pour se réimposer », a encore assuré Toubache.

Le natif de Colmar, qui avait honoré sa première sélection avec l’Algérie en mai 2010, a réussi cette saison à atteindre la finale de la Coupe de France, finalement perdue face au Paris Saint-Germain (1-0).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer