Régional

Une campagne de sensibilisation aux risques de la canicule à travers les trente (30) communes

El-Oued:

Une campagne de sensibilisation de la population aux risques pouvant être engendrées par la canicule a été lancée par les services de la Protection civile à travers les trente (30) communes de la wilaya d’El-Oued, a-t-on appris auprès de cette institution.

La programme de cette campagne, qui met l’accent surtout sur les risques d’insolation, cible notamment les citoyens dont la nature de leurs travaux et profession les expose, sur de longues heures, aux rayons de soleil, à l’instar de la main d’œuvre des entreprises de travaux publics et des activités commerciales en milieu ouvert, a expliqué le directeur de la protection civile d’El-Oued, Ahmed Baoudji. Outre la distribution de dépliants dans les lieux publics et les espaces commerciaux, l’opération de sensibilisation est menée aussi via les réseaux sociaux et les ondes la radio locale, à travers des spots de sensibilisation aux risques d’insolation, surtout pour les personnes âgées et/ou ayant des malades chroniques, a-t-il ajouté. L’opération de sensibilisation concerne aussi les risques d’incendie au niveau des habitations, des commerces et des véhicules, du fait d’une mauvaise utilisation ou entreposage de liquides de désinfection, en cette période de lutte contre la pandémie de Covid-19, a poursuivi le responsable. Le secteur de la santé a mobilisé, pour sa part, les structures hospitalières et les centres sanitaires pour parer à toute éventualité, et y mène des actions de sensibilisation sur les risques de l’insolation pouvant conduire au décès ou à l’handicap, en appelant à boire fréquemment et à éviter au maximum de s’exposer aux rayons de soleil, surtout durant la période allant de 10 à 15 heures.

Les instances administratives et les entreprises sont également impliquées, à leur tête l’entreprise Sonelgaz qui a mobilisé ses services techniques et commerciaux afin d’éviter les perturbations du courant électrique, essentiellement durant les pics de consommation d’électricité.

Le mouvement associatif est aussi de la partie, à travers sa contribution à la mise à la disposition des citoyens de points de distribution d’eau fraiche, notamment dans les villages et les régions enclavées, durant la période de la journée allant de 10 à 16 heures.

R R

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer