Société-santé

Covid-19: vous ne portez pas de masque ? Voilà ce que cela dit de votre personnalité

Selon deux études polonaises, ceux qui refusent de porter un masque de protection auraient une personnalité narcissique, psychopathe et machiavélique.

Dis-moi si tu portes ton masque de protection et je te dirai qui tu es vraiment. C’est en tout cas ce que suggèrent deux études polonaises. Selon les chercheurs qui ont réalisé ces analyses, il y aurait un lien entre le fait de porter un masque pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et les traits de personnalité de chacun. Grâce à leurs analyses, ils ont constaté que les personnes narcissiques, psychopathes et machiavéliques portent moins de masque que les autres et respectent moins les mesures de distanciation sociale. Des conclusions publiées le 21 juillet dernier dans la revue Personality and Individual Differences. En France, ces résultats ont été rapportés par plusieurs médias dont Cnews.

La première étude menée en Pologne a été réalisée sur 755 personnes âgées de 18 à 78 ans. En premier lieu, les chercheurs ont tenté d’identifier ceux dans le panel qui présentaient les signes de la triade noire c’est-à-dire la combinaison des traits de personnalité narcissique, psychopathe et machiavélique. Ainsi, ils ont constaté que ceux qui présentent ces traits de caractère se pensent davantage vulnérables face au virus, mais sont moins disposés que les autres à respecter les mesures de prévention. Comme le détaille Cnews, ils auraient tendance à prendre plus de risques et à avoir une vision à court terme.

·Le caractère ne fait pas tout

Une autre étude, toujours polonaise, confirme ces premières constatations. Dans des travaux coécrits par une universitaire de Varsovie, des chercheurs ont interrogé 236 personnes vivant en Pologne et âgées de 18 à 80 ans à la fin du mois d’avril. Comme pour la précédente recherche, les participants ont été soumis à deux évaluations afin de déterminer une nouvelle fois s’ils appartenaient à cette fameuse triade noire ou plutôt au big five (comprendre les personnes agréables, ouvertes, etc.). Grâce à leurs analyses, les scientifiques ont constaté que ceux qui respectaient le plus les mesures de prévention contre la Covid-19 étaient rarement ceux de la triade noire.

Bonne nouvelle, le caractère ne fait pas tout et il appartient ensuite à chacun de s’adapter face à l’épidémie. “Les chercheurs ont relativisé l’importance de la triade noire ou du Big five dans l’étude du respect des gestes barrières. Ils ont notamment indiqué que la manière dont les individus percevaient la situation sanitaire influençait davantage leur comportement que leurs traits de caractère”, précise Cnews.

Évidemment, la personnalité de chacun n’est pas le seul élément à prendre en compte dans la capacité à se conformer aux consignes. À l’avenir d’autres, études devraient s’intéresser également au niveau d’étude, de connaissances médicales générales des personnes, le niveau de méfiance face au gouvernement, etc.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer