Info mondeInfo-chrono

Allemagne : Un néonazi avoue le meurtre d’un élu régional lors de son procès

Un néo-nazi allemand a avoué ce mercredi lors de son procès avoir tué un élu régional défenseur de la cause des migrants, un meurtre qui a fait prendre conscience de la menace croissante de la violence d’extrême droite dans le pays. « J’ai tiré à courte distance » sur Walter Lübcke, a reconnu Stephan Ernst, 46 ans, selon une déclaration lue par son avocat devant le tribunal de grande instance de Francfort. Il est accusé par le parquet fédéral allemand, chargé des affaires de terrorisme, d’avoir projeté sur l’élu « sa haine xénophobe » et de l’avoir abattu chez lui, à Cassel, d’une balle dans la tête le 1er juin 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer