Flash-infola uneNational

Le soulagement…Ouverture graduelle des mosquées, des plages et des aires de repos

Le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé aujourd’hui une réunion du  Haut Conseil de sécurité, qui était consacrée à l’évaluation de la situation générale dans le pays à la lumière des développements liés à la pandémie Covid 19, selon le communiqué de la Présidence.

La réunion a permis de revoir les conditions  de réouverture des mosquées dans des circonstances garantissant le respect des conditions maximales des mesures sanitaires imposées par le gouvernement pour  mettre fin à la pandémie.

A cet égard, le Président a chargé le Premier ministre de programmer la réouverture progressive des lieux de culte, à condition que l’affaire se limite à la première étape dans les grandes mosquées qui accueillent au moins un millier de fidèles, et dans laquelle le respect des conditions de séparation physique et le port du masque requis peuvent être respectés.

Le Conseil de sécurité, a également étudié la réouverture des plages, des parcs et des aires de repos pour les citoyens, en particulier en cette saison estivale.

En outre,  le président de la République a chargé le Premier ministre de prendre les mesures nécessaires pour ouvrir progressivement ces espaces, qui permettent également le strict respect des mesures préventives, et a chargé par la présente les responsables des services de sécurité d’assurer une présence de sécurité intensive sur le terrain sur la bonne mise en œuvre des consignes d’espacement entre les vacanciers et le port des masques .

A la même occasion, Tebboune  a ordonné à Djerad  de préparer des décrets qui prévoient des modalités pratiques pour mettre en œuvre ces procédures de manière flexible, et l’État restera dans tous les cas vigilant et attentif au strict respect par les citoyens de ces mesures qui peuvent être reconsidérées en cas d’aggravation de l’état de santé car la question concerne la santé et la sécurité de tous.

La réunion a également été l’occasion de discuter de l’accumulation d’un certain nombre de déséquilibres graves qui ont affecté négativement la vie des citoyens ces dernières semaines et ont parfois pris la forme d’actes de sabotage afin d’entraver le bon fonctionnement de l’économie nationale et des institutions du pays.

À l’issue de la réunion du Haut  Conseil de sécurité, et après avoir écouté une présentation détaillée du Premier ministre, le président de la République a appelé à accélérer l’ouverture d’enquêtes approfondies sur les causes de ces comportements à l’origine des incendies de forêt, l’interruption de l’approvisionnement en électricité et en eau potable, la disparition brutale des liquidités dans les centres postaux et le sabotage des flacons Et des réservoirs d’oxygène dans les hôpitaux, pour que les responsabilités des acteurs soient précisément définies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer