Culture

Les statues qui embellissent le théâtre régional d’Oran seront restaurées

Ce projet devra être mené en coordination avec des experts tchèques très connus à l’échelle mondiale dans ce genre de travaux, qui seront menés en coordination avec des étudiants d’Oran des beaux-arts.

Ces travaux entreront dans le cadre du classement du théâtre comme patrimoine national, annoncé récemment par la Ministre de la culture Malika Bendouda. Cette décision a été saluée par les amoureux du 4ème art à Oran et permettra au théâtre d’avoir au futur un budget destiné à sa préservation. Selon le directeur du TRO, ce classement permettra également de lancer des nouveaux produits pour les clients et transformer le théâtre en un véritable musée.

Notons que le travail du classement du TRO comme patrimoine national avait débuté il y a 6 mois. Notons que le théâtre est couvert d’une partie en tuiles et d’une autre en terrasse. Sa superficie est de 1000 m², de 99.5 mètres de longueur, de 18 mètres de largeur et de 22 mètres de hauteur, avec une déviation sous forme de minaret à chaque extrême de la façade. Le centre de celle-ci est dominé par une statue géante représentant la déesse de l’Art avec une cithare à la main, deux autres muses placées cinq mètres en arrière, viennent donner de la profondeur à la perspective. L’entrée principale vers le hall est desservie par trois rideaux de fer. Dans le hall de cette entrée se trouvent les guichets de service caisse. Au 1er étage, trois coupoles en vitrail surplombent les grandes marches. Elles donnent accès aux loges, au premier balcon ainsi qu’à l’intérieur du théâtre; le tout recouvert d’une terrasse en maçonnerie. Le centre de l’immeuble est réservé à la salle des spectacles et aux galeries qui y conduisent. L’arrière de l’immeuble comprend la scène et les coulisses.

A l’extrême arrière se trouvent les loges des artistes, les salles de sonorisation et des costumes, réparties à travers les quatre étages qui forment l’immeuble. Le Théâtre régional d’Oran qui porte le nom du grand dramaturge Abdelkader Alloula, a été créé par décret n°73-73 du 13 Rabie Al Awwal 1393 correspondant au 16 avril 1973.

A l’Indépendance du pays, le théâtre qui portait le nom de «Opéra d’Oran » est nationalisé au même titre que tous les autres théâtres d’Algérie et devient propriété du Ministère de la Culture. L’institution a été dénommée d’abord le Théâtre national algérien d’Oran (T.N.A d’Oran), ensuite le Théâtre national de l’ouest algérien (T.N.O.A) puis le Théâtre régional d’Oran.

R C

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer