Economie

Commerce : Des nouvelles conditions pour la pratique du troc frontalier avec le Mali et le Niger

Le gouvernement a fixé de nouvelles conditions pour la pratique du troc aux frontières avec le Mali et le Niger.

Un registre du commerce est exigé  en tant que grossiste pour la pratique de compromis de vente.

 Les listes des marchands autorisés à faire du troc dans les wilayas  de Tamanrasset, Elysée, Adrar et Tindouf sont établies par les walis.

En outre, 14 produits autorisés à être exportés dans le cadre du commerce de troc et 36 produits autorisés à être importés dans le même cadre ont été identifiés.

Pour référence, les nouvelles conditions sont contenues dans une décision ministérielle conjointe, signée par les ministres des Finances et du Commerce.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer