Flash-infola uneNational

Benbouzid: l’Algérie parmi les « premiers pays »à acquérir le vaccin anti Covid-19

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderahmane Benbouzid, a réaffirmé lundi , que l’Algérie sera l’un des premiers pays à acquérir le vaccin contre le coronavirus, indiquant que le Conseil scientifique déterminera la quantité requise et les catégories qui recevront la priorité.

 Benbouzid,  a expliqué lors de son passage sur les ondes de la radio nationale , qu’entre 70 et 75% des citoyens seront soumis au vaccin et que le Conseil scientifique prépare une étude pour déterminer la quantité de vaccin qui sera importée plus tard et les catégories qui seront prioritaires.

Le ministre de la Santé estime que les agents de santé et les personnes souffrant de maladies chroniques auront la priorité pour recevoir le vaccin, soulignant en même temps qu’il est encore trop tôt pour parler de l’utilisation du vaccin, soulignant que le seul pays qui est entré dans la troisième étape pour enregistrer le vaccin est la Russie.

Dans ce contexte, le ministre a ajouté qu’il existe d’autres laboratoires qui ont atteint des stades avancés dans la production de vaccins, notamment des laboratoires chinois, britanniques, américains et russes, et que l’Algérie entretient des relations de coopération et des contacts avec un certain nombre de laboratoires tels que Pfizer et Zenica.

Le ministre de la Santé a révélé qu’il rencontrera la semaine prochaine les ambassadeurs de Chine, de Russie, des États-Unis et de Grande-Bretagne pour discuter de la question du vaccin.

Dans le même contexte, Benbouzid  a souligné que le choix du vaccin se fera sur la base du dossier scientifique, à condition qu’il soit utilisé dans le pays du laboratoire fournisseur et y prouve son efficacité.

En ce qui concerne la situation épidémiologique, le ministre a déclaré que la situation était jusqu’ici maîtrisée, soulignant que la situation était stable au niveau de nombreux hôpitaux dans plusieurs États.

D’autre part, Benbouzid a expliqué que les enquêtes ont montré que la pénurie d’oxygène enregistrée était due à une surconsommation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer