la uneNational

Arrêts répétitifs des stations de dessalement d’eau: les explications du DG de l’ADE

Le Directeur général de l’Algérienne des eaux, (ADE), Amirouche Ismaïl, a indiqué, ce lundi  que, l’ADE a constaté des «arrêts répétitifs lors d’événements nationaux et religieux» au niveau des stations de dessalement d’eau de mer.

Le Directeur général de l’Algérienne des Eau (ADE),a précisé que «l’enquête ne concerne pas uniquement la station de Fouka»

«On a eu énormément de doutes sur le fonctionnement de certaines installations», a-t-il indiqué lors de son passage dans l’émission «L’Invité de la rédaction» de la radio Chaine 3. Selon le premier responsable de l’Algérienne des eaux, des cas de casses, des arrêts répétitifs et des actes de sabotages ont été observés «aussi bien à Alger qu’ailleurs». 

L’Invité de la Chaine 3 a saisi l’occasion pour appeler à «laisser l’enquête faire toute la lumière sur cette affaire». «Nous allons regarder de plus près pour voir l’origine de ces dysfonctionnements qui ont coïncidé, cette fois-ci, avec la fête de l’Aid», dit-il.

Concernant les perturbations d’approvisionnement en eau portable (AEP) enregistrées dans nombre de communes et de régions du pays, durant l’Aïd El Adha, le DG de l’ADE  que la panne revient à  “une consommation record” dépassant les capacités de stockage et de distribution disponibles.

“La consommation quotidienne moyenne au niveau national a été supérieure à 10.000.000 m3/jour, ce qui est  “un record “, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse, organisée par le ministère des Ressources en eau pour évaluer le service public d’AEP durant les deux jours de l’Aïd.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer