Economie

Les pays africains progressent dans la lutte contre la fraude fiscale et les flux financiers illicites

Le récent rapport sur « La transparence fiscale en Afrique » montre d’importants progrès enregistrés par les pays africains, en matière de lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent. Publiée par l’Initiative Afrique (IA) du Forum mondial sur la transparence et l’échange d’informations à des fins fiscales, l’édition 2020 de ce rapport couvre 32 pays membres dudit Forum dont le Togo, et trois pays tiers. Le Document relève ainsi que les pays africains ont « fortement »progressé, dans la réaffirmation de leurs engagements et le renforcement de leurs capacités pour parvenir à la transparence fiscale. Ils ont participé grandement au partage d’informations sur les flux de fonds illicites.

En ce qui concerne le Togo, qui a adhéré depuis quelques années, la collaboration lui permet de renforcer sa transparence en termes de fiscalité, et d’identification des flux financiers. À titre d’exemple, le pays a notamment « identifié des transactions non déclarées par un contribuable », ce qui « a conduit à l’identification de 1,3 million USD d’impôts supplémentaires au Togo », souligne le rapport. Du reste, le pays envisage de mettre en place à moyen terme l’échange automatique de renseignements sur les comptes financiers, renseigne l’Office Togolais des Recettes (OTR). Un mécanisme pour lequel « l’assistance du Forum mondial sera essentielle », précise-t-on.

R E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer