Economie

Le pionnier américain du schiste Chesapeake Energy dépose le bilan

Aux USA, le coronavirus continue de faire des dégâts dans l’industrie du schiste. Chesapeake Energy, un pionnier du domaine vient de déposer le bilan. Il fait face à une dette abyssale de près de 7 milliards $, et espère se relancer en négociant une restructuration de celle-ci.

Dimanche, le producteur américain de schiste Chesapeake Energy a enclenché un processus de dépôt de bilan auprès d’un tribunal texan, car ses activités sont plombées par une énorme dette et les conséquences du coronavirus sur le marché.

L’entreprise va se mettre sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites. Il devient ainsi le plus gros producteur de pétrole et de gaz des Etats-Unis à plier le genou dans un contexte particulièrement difficile pour l’industrie. « Chesapeake compte utiliser la procédure pour renforcer son bilan et restructurer ses obligations légales et contractuelles afin de parvenir à une structure de capital plus durable », a expliqué un communiqué officiel qui ajoute que les activités vont se poursuivre pendant la procédure.

La société a trouvé un accord de restructuration de sa dette de près de 7 milliards de dollars avec des prêteurs séniors qui, au terme de la procédure pourraient devenir les propriétaires de ce joyau qui était au cœur de la révolution américaine du schiste.

Cependant, des sources proches de la société ont confié à la presse américaine que les conditions n’ont pas été toutes examinées et que l’accord trouvé pourrait encore être annulé. Actuellement, l’entreprise négocie la possibilité de surseoir aux paiements d’intérêts dus le 15 juin et d’invoquer une période de grâce pendant que les négociations se poursuivent avec les créanciers.

La société a également commencé à solliciter des financements afin de poursuivre ses activités pendant la faillite. Il y a une dizaine d’années, Chesapeake était un géant de 37,5 milliards de dollars à l’avant-garde de la révolution de la fracturation hydraulique qui a transformé l’industrie pétrolière et gazière américaine.

La société a fait de généreux cadeaux aux entreprises et aux habitants de Fort Worth, dans le nord du Texas pour qu’elle soit autorisée à forer sur leurs terres. C’est d’ailleurs dans cette zone qu’a été découvert le premier champ de schiste d’Amérique à avoir connu un grand succès commercial.

R E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer