Economie

Ferroukhi: L’octroi d’aides aux projets lié au programme du gouvernement pour le développement de la filière Pêche

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, a souligné qu’il n’est pas possible d’accorder un soutien au secteur de la pêche ou de l’aquaculture sans être lié au programme gouvernemental qui vise à augmenter le pourcentage d’intégration locale dans cette division vitale.

Le ministre a ajouté, dans une interview accordé au quotidien  Liberté , qu’il n’est pas possible de continuer à accorder un soutien ou des licences dans le domaine de la pêche maritime et de l’aquaculture sans que cela soit lié au programme gouvernemental basé sur le cahier des  charge et visant à réaliser l’intégration de l’équipement localement.

Ferroukhi a indiqué que le gouvernement a tout ce qu’il faut, mais nous ne pouvons pas suivre la même voie, et a l’intention de fabriquer tous les équipements de pêche localement possible, même s’il faut au départ s’appuyer sur des partenaires étrangers.

Le ministre a déclaré que l’Algérie compte 30 fermes avec une capacité de production de 10000 tonnes, soulignant que le secteur a l’intention de créer 100 nouvelles fermes au cours des cinq prochaines années, en introduisant de nouvelles méthodes dans la pêche maritime pour augmenter la production, ce qui se reflétera dans les prix du poisson qui seront raisonnables.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer