INFO-AUTO

version gaz naturel !

Skoda Octavia G-TEC (2020) :

Skoda présente la nouvelle Octavia G-TEC qui fonctionne au gaz naturel. Le lancement est prévu pour l’automne.

Skoda présente la nouvelle Octavia G-TEC qui fonctionne au gaz naturel. Prévue pour l’automne 2020, elle est équipée d’un moteur essence 1.5 TSI de 130 chevaux. Lorsque le véhicule est en mode “GNC” (gaz naturel comprimé), il émet environ 25% de moins de CO2 qu’une motrice essence traditionnelle. Par ailleurs, ce mode de fonctionnement entraîne la baisse des émissions d’oxyde d’azote et ne produit aucune particule fine.

En ce qui concerne la consommation, le mode gaz naturel est aussi plus économique : 3,4 à 3,6 l/100 km en cycle WLTP et 4,6 l/100 km en moyenne lorsque l’auto roule à l’essence. Le modèle G-TEC embarque un réservoir de 17,33 kg de gaz naturel, ce qui lui procure une autonomie de 500 kilomètres en cycle WLTP. Lorsque l’on utilise le réservoir du moteur à essence de 9 litres, on peut parcourir 190 km supplémentaires. Au total, l’autonomie est d’environ 700 km. Le passage du mode gaz naturel au mode essence se fait automatiquement, le conducteur n’a pas à intervenir. L’auto passe à l’essence dans certaines situations, notamment lorsque le moteur est démarré juste après que le réservoir de gaz naturel a été rempli, si la température extérieure est inférieure à 10 degrés ou si le réservoir de gaz est vide au point que la pression devienne trop faible.A l’intérieur, la Skoda est équipée d’un cockpit virtuel spécifique au modèle G-TEC et à l’extérieur elle est reconnaissable par son badge G-TEC. Le coffre lui perd un gros volume de coffre, passant de 600 litres à 455 litres. Egalement disponible en “G-TEC”, la variante break Combi passe de 640 litres à 495 litres.

· Du gaz naturel bio pour aller plus loin

Lorsque l’auto roule au gaz naturel bio, son empreinte carbone peut s’améliorer de 35 à 40%. L’utilisation de mélanges de carburants avec un pourcentage encore plus élevé de gaz naturel bio issu de résidus végétaux et de déchets biologiques pourrait encore baisser l’empreinte carbone, jusqu’à 90%. Dans ces conditions on peut considérer qu’un trajet est presque “écologiquement neutre”. Tous ces processus sont en cours d’élaboration et la marque précise que ces données sont “provisoires et peuvent changer”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer