Flash-infola uneNational

Tebboune ordonne de durcir les sanctions à l’encontre des contrevenants aux mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche, de durcir les sanctions à l’encontre des contrevenants aux mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19.

Le Conseil a écouté, la suite, un exposé du ministre de la santé, dans laquelle il a présenté  l’évolution de la situation sanitaire dans le pays sous tous ses aspects, dans le contexte de l’aggravation mondiale de cette pandémie, notant que le nombre croissant de cas touchés par Coronavirus ,  a incité le ministère depuis le dixième jour de ce mois à adopter Une nouvelle stratégie basée sur la première étape consiste à réduire la période d’hospitalisation des patients à cinq jours, à définir les cas à hospitaliser à la deuxième étape en fonction de leur complexité et de leur gravité et à soumettre les autres cas sans symptômes à un suivi médical en dehors de l’hôpital. Les nouvelles procédures ont également permis d’ajouter plus de trois mille lits depuis le début de ce mois, portant le nombre total à 13395 lits, en plus d’augmenter les capacités et les moyens thérapeutiques, pour fournir plus d’appareils de détection et de prévention, où 252 mille kits de diagnostic sont acquis avec la technologie PCR, et deux appareils avec la même technologie Avec une capacité de deux mille tests par appareil et par jour.

Tebboune a instruit le premier ministre d’étudier de concertation avec le comité national scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie les mesures nécessaires et    afin de couper la chaîne de la transmission du virus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer