la uneNational

Immigration au Canada : Nouvelle procédure pour les Algériens

La province francophone du Québec au Canada a instauré une nouvelle procédure d’immigration. En effet, le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, a présenté la nouvelle politique migratoire en exigent plus d’années d’expérience de travail à tous ses demandeurs.

Les changements annoncés articulent en quatre objectifs : une meilleure intégration au marché du travail, une sélection plus efficace pour répondre aux besoins du marché du travail, une compétence en français qui facilite  l’intégration, une intégrité du programme renforcée, une expérience de travail accrue.

Pour les travailleurs étrangers temporaires,  ils devront cumuler une expérience de travail de 36 mois, à temps plein, au cours des 48 mois précédant leur demande de sélection permanente. Pour les étudiants, ils devront avoir une expérience de travail de 12 ou de 24 mois à temps plein. Ceux qui détiennent un permis de travail post diplôme valide avant l’entrée en vigueur du règlement, pourront présenter leur demande dans le volet Travailleur étranger temporaire s’ils répondent aux conditions pour bénéficier de la mesure transitoire prévue.

« La durée de l’expérience de travail exigée varie selon le type de diplômes. Il faudra par exemple avoir deux années d’expérience, à temps plein, au cours des trois dernières années, pour les personnes ayant un Diplôme d’études professionnelles (DEP) », a fait savoir le ministre de l’Intérieur du québécois.

Autre exigence : le niveau du Français. Désormais, les candidats devront avoir un niveau de français intermédiaire avancé. Leurs conjoints devront également démontrer une connaissance du français oral de niveau 4.

Initialement, le délai de 20 jours avait été prévu pour assurer le traitement d’un nombre limité de dossiers présentés annuellement. Le ministère s’engage ainsi à traiter les demandes dans un délai maximum de 6 mois. Cette modification assure aussi une cohérence et une meilleure équité entre le PEQ et le Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ), rapporte le ministre de l’Intérieur du québécois

Rédaction info Maghreb

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer